Fred Manchester United Suarez Barcelone
Fred (Manchester United) tente de contentir Suarez (Barcelone) | Oli SCARFF / AFP

Ligue des champions : Le Barça fait un grand pas vers les demi-finales en s'imposant à Manchester

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone a pris une sérieuse option sur la qualification pour le dernier carré de la Ligue des Champions en s'imposant sur la pelouse de Manchester United grâce à un but contre son camp de Shaw (0-1).

Ce n'était pas le Barça flamboyant qui étourdissait Manchester United en finale de la Ligue des Champions en 2011 (3-1). Bien moins impressionnants, les Catalans n'en n'ont pas moins fait plier les Anglais à nouveau. Mais ils le doivent autant à leur maîtrise qu'à l'impuissance de leur adversaire... 

Pas de Martial, côté mancunien, ni de Dembele chez les Blaugrana, mais du spectacle quand même en début de match. Face à des Red Devils bien trop timorés durant les premières minutes, les Barcelonais se régalent. Et ce n'est que pure logique de les voir ouvrir le score, même s'il faut l'aide de la VAR pour valider le but de Shaw contre son camp, ce dernier déviant dans ses propres filets une remise de la tête de Suarez bien servi par Messi (0-1, 12e). 

Messi en sang

Cette ouverture du score a au moins le mérite de réveiller M.U. les partenaires de Pogba mettent enfin de l’intensité dans les duels, parfois même un peu trop à l'image de cette charge de Smalling sur Messi, qui se retrouve le nez en sang. Moins dominateur, le Barça n'en demeure pas moins dangereux sur quelques inspirations, comme celle qui envoie Coutinho face au but mais le Brésilien perd son duel face à De Gea (36e). Quant aux Mancuniens, s'ils rivalisent désormais physiquement, ils manquent cruellement d'opportunisme à l'image de ce coup de tête complètement dévissé de Dalot, pourtant idéalement placé pour égaliser. 

Comme cela était prévisible, la seconde période voit le FC Barcelone confisquer le ballon comme lui seul sait le faire. Tant pis pour le spectacle, réduit à néant ou presque. Hormis le tir de Coutinho bloqué par De Gea, il n'y a toujours pas de frappe cadrée à l'heure de jeu ! Les changements opérés par Solskjaer, avec les rentrées de Martial et de Lingard, ne changent pas la donne d'un match verrouillé par le Barça. Le club catalan, qui n'a plus franchi les quarts de finale de la Ligue des Champions, est bien parti pour briser cette série. 

Ligue des champions