Ligue des Champions - Le Barça enfonce Tottenham avec une bourde de Lloris

Ligue des Champions - Le Barça enfonce Tottenham avec une bourde de Lloris

Publié le , modifié le

Blessé à la cuisse en septembre, Hugo Lloris a fait son retour à la compétition ce soir, à Wembley, en Ligue des Champions face à Barcelone. Mais le gardien de but français s'est rendu coupable d'une sortie hasardeuse, qui a permis à Coutinho d'ouvrir le score dès la 2e minute. Revenue à (3-2) en fin de match, son équipe de Tottenham a encore craqué, face à Messi, auteur d'un doublé. Un doublé, c'est également ce qu'a réalisé Antoine Griezmann pour un succès de l'Atlético Madrid sur Bruges (3-1).

Groupe B

Tottenham - Barcelone (2-4): La bourde de Lloris

Pour son retour à la compétition, Hugo Lloris n'a pas perdu de temps pour se mettre en évidence...  dans le mauvais sens. A la 2e minute, sur une ouverture de Messi mal appréciée par Trippier, le portier champion du monde sortait mal à propos, et laissait son but vide. Coutinho en profitait pour trouver d'une volée les filets des Spurs. Bousculée et mangée en milieu de terrain, l'équipe de Mauricio Pochettino n'a pas réussi à se montrer dangereuse. Et sur une nouvelle action lointaine de Messi, Coutinho ratait sa volée, mais parvenait à remettre en retrait pour une volée de Rakitic qui, avec l'aide du poteau, trompait le gardien de but français (28e).

Et alors que Messi venait de trouver le poteau, Kane s'ouvrait le chemin des filets après un crochet sur Semedo (52e). Mais Messi n'en restait pas là, pour reprendre un centre de Jordi Alba (56e). A la 65e, un autre Argentin, Lamella, voyait son tir finir au fond, après une déviation de Lenglet. Lloris se faisait une grosse frayeur juste après, mais Messi était contré de justesse. L'Argentin y allait avec un doublé à la 90e minute, profitant d'une mauvaise relance des Spurs. Après son échec à l'Inter Milan lors de la 1re journée, Tottenham est bien mal en point. Tout va bien au contraire pour le FC Barcelone, auteur de deux victoires.

 

PSV Eindhoven - Inter Milan (1-2): Icardi encore décisif

Lors de la 1re journée, Mauro Icardi avait été le relanceur de son équipe à domicile en inscrivant le but égalisateur en fin de match contre Tottenham avant la victoire dans le temps additionnel (2-1). Cette fois, le capitaine de l'Inter a été le sauveur, en inscrivant le but de la victoire au PSV Eindhoven, en profitant d'une mésentente entre le gardien adverse et l'un de ses défenseurs (60e). Les Néerlandais avaient ouvert le score par Rosario, et Nainggolan avait égalisé d'une belle frappe après une première période où l'Inter avait tiré à 17 reprises au but.  

Groupe C

Naples - Liverpool (1-0): La bonne affaire pour le PSG

Vainqueur (6-1) de l'Etoile Rouge de Belgrade, le PSG a dû attendre longtemps pour connaître l'autre résultat du groupe. Très longtemps même puisque le seul but inscrit lors du match entre Naples et Liverpool est intervenu à la 90e minute. Oeuvre d'Insigne, il a permis à Naples d'empocher la victoire (1-0) sur les Reds. Avec 4 points, les Napolitains prennent la tête de ce groupe, devant Liverpool et Paris, tous deux à 3 points. Pour les hommes de Thomas Tuchel, ce succès transalpin est une bonne affaire puisqu'il maintient les trois équipes à niveau. Tout est ouvert dans ce groupe.

à voir aussi Ligue des Champions - Le PSG et Neymar font voler l'Etoile Rouge de Belgrade Ligue des Champions - Le PSG et Neymar font voler l'Etoile Rouge de Belgrade

Groupe A

Atlético Madrid - Bruges (3-1): Le doublé de Griezmann

Antoine Griezmann pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score, pour sa 16e contribution (12 buts, 4 passes décisives) lors des 18 derniers matches de Ligue des Champions de l'Atlético. Un but tout en rapidité, avec un retournement suivi d'une frappe à bout portant (28e). Mais le chef-d'oeuvre n'était pas pour lui. Juste avant la pause, Arnaut Groeneveld trouvait, d'une magnifique frappe enroulée, la lucarne opposée pour le FC Bruges (39e). Mais Antoine Griezmann ne l'entendait pas de cette oreille. A l'origine d'une passe sur le côté pour Diego Costa, le Français avait suivi pour recevoir la passe en retraite de l'Espagnol qu'il transformait en but (67e). Koke concluait dans le temps additionnel avec un troisième but (90+4). Tout roule pour l'Atlético, avec ce deuxième succès en autant de matches.

à voir aussi Calendrier et résultats de la Ligue des Champions

Ligue des champions