Karabagh - Atlético Madrid
Les joueurs de l'Atlético, Filipe Luis et Sime Vrsaljko, face à l'ancien Rennais Pedro Henrique désormais à Karabagh. | AFP - Alexander NEMENOV

Ligue des Champions : L'Atletico Madrid tenu en échec

Publié le , modifié le

L'Atletico Madrid n'a pu ramener que le point du match nul de son déplacement en Ouzbékistan face à Karabagh Agdam (0-0). Ce partage des points ne fait pas vraiment l'affaire des coéquipiers d'Antoine Griezmann dans un Groupe C qui comprend également Chelsea et la Roma, les deux clubs s'affrontant ce mercredi soir à 20h45.

Avec deux points en trois rencontres dans une poule très relevée avec Chelsea et l'AS Rome, les hommes de Diego Simeone pourraient déjà dire quasiment adieu à la première place du groupe en cas de victoire plus tard dans la soirée du champion d'Angleterre contre les Romains. L'actuel 4e de Liga, et demi-finaliste sortant de C1 (battu par le Real Madrid, futur vainqueur), n'a plus le droit à l'erreur dans ses trois dernières rencontres du groupe, dont l'une sera un déplacement compliqué à Londres. "Qarabag a bien défendu et obtenu un nul mérité", a reconnu Simeone au micro de beIN Sports Espagne. "Au-delà du pessimisme qui dominera forcément ce moment, j'essaie d'amener de l'optimisme parce que je crois en ces joueurs."

Les "Colchoneros" avaient pourtant une occasion parfaite de lancer leur saison européenne, eux qui n'ont plus gagné le moindre match depuis le 23 septembre (contre Séville en Liga), face à un adversaire qui avait perdu ses deux premiers matches. En difficulté dans la première demi-heure, les Madrilènes avaient accéléré en fin de première période, se créant de multiples occasions et obligeant l'excellent Ibrahim Sehic à briller sur des tentatives de Yannick Carrasco (27e), Saul Niguez (36e) et Antoine Griezmann (39e), aligné malgré un peu de fièvre. Peu fringants, et parfois maladroits défensivement, les Espagnols se faisaient même peur en début de seconde période (63e, 65e, 71e), incapables de conclure leurs trop peu nombreuses opportunités.

Ils auraient même pu concéder un penalty sur un accrochage entre Diego Godin et Dino Ndlovu (75e), mais l'arbitre y voyait une simulation et excluait le Sud-africain pour un second carton jaune. L'Atletico se montrait alors plus dangereux, mais échouait à trouver la faille, butant sur une équipe de Qarabag très solide devant son public, et qui remporte son premier point européen cette saison. Les Colchoneros auront l'occasion de se reprendre à domicile contre les Azerbaïdjanais, le 31 octobre lors de la 4e journée.

Déclaration : 

Antoine Griezmann (attaquant de l'Atletico Madrid, au micro de beIN Sports Espagne): "Ils ont été solides et nous, nous avons eu du mal à marquer. Il faut progresser, travailler pendant la semaine pour marquer davantage. Nous savions que ce serait compliqué et qu'ils allaient être bien regroupés derrière. Nous avons eu des occasions mais nous ne les avons pas mises au fond. Il faut que nous, attaquants, continuions à travailler, parce qu'en défense, cela fonctionne bien. En seconde période, nous n'avons quasiment pas eu d'occasions, c'était compliqué et il va falloir trouver des solutions. Nous y travaillons à l'entraînement. Nous nous approchons de la cage adverse mais nous ne marquons pas. Pour les attaquants, cela marche par période et il faut garder confiance en soi. (Sur les chances de qualification) Il nous reste trois matches, nous essaierons de gagner les trois et on verra ce qui arrive."