Ligue des champions Atletico Galatasaray Griezmann 112015
La joie d'Antoine Griezmann (Atletico Madrid) | AFP - Burak Akbulat

Ligue des Champions: L'Atletico Madrid et la Juventus également en 8e de finale

Publié le , modifié le

Si le PSG a donc assuré sa qualification pour les 8e de finale de la Ligue des champions en étrillant Malmö 5-0, la Juventus Turin, l'Atletico Madrid, avec un "grand" Griezmann, et le Benfica Lisbonne ont également profité de cette soirée pour obtenir leurs billets pour la suite de la compétition.

Il a donc été l'un des hommes de la soirée ! Antoine Griezmann, double buteur, a permis à l'Atletico d'écarter Galatasaray (2-0), avec en outre la perspective  de disputer une "finale" pour la première place du groupe contre Benfica. Au stade Vicente-Calderon, "Grizi" a assommé et éliminé l'équipe turque d'une puissante tête dans la lucarne (13e) puis d'un plat du pied à bout portant (65e) sur deux offrandes du capitaine Gabi, soit les troisième et  quatrième buts du Français dans cette C1.

C'est dire si Galatasaray réussit bien à l'attaquant de l'équipe de France : au match aller en Turquie, il avait  déjà inscrit un doublé (2-0). "L'important était de gagner le match, c'était l'objectif. C'était important de montrer une bonne image au sein de l'équipe, avec du travail la récompense arrive toujours et il faut continuer comme ça", a notamment expliqué l'international français.

Voilà l''Atleti" en tête du groupe C avec 10 points à égalité avec le Benfica Lisbonne, freiné un peu plus tôt à Astana (2-2). Lors de l'ultime journée le 8 décembre, Madrilènes et Lisboètes s'affronteront pour la première  place de la poule, qui reviendra aux "Colchoneros" en cas de succès.

La Juventus étouffe les attaquants de City

Du côté de la Juve, la soirée a été bonne également... L'équipe italienne a assuré la qualification et pris une option sur la première place du groupe D en battant 1-0 Manchester City, qui était déjà qualifié. Un match nul lors de la dernière journée à Séville suffira dans tous les cas aux Turinois pour prendre la première place du groupe D, celle qui permet d'éviter, au hasard, Barcelone ou le Bayern Munich. La Juve, qui s'était déjà imposée 2-1 à l'aller à Manchester, va décidément bien mieux. Ce succès de prestige intervient en effet après trois victoires d'affilée en championnat.

Pour City, la période est moins faste. Battus le week-end dernier 4-1 par Liverpool, les Mancuniens se retrouvent désormais face au risque de finir une fois de plus à la deuxième place, qui leur a valu deux duels perdus contre Barcelone en 8e de finale ces deux dernières saisons. La victoire turinoise s'est construite derrière, où le trio Barzagli-Bonnuci-Chiellini, qui donnait ces derniers temps des signes de  faiblesse, est apparu cette fois très au point. On n'a ainsi pas vu Agüero et à peine plus Navas et De Bruyne. C'est finalement Mario Mandzukic qui a inscrit le but de la victoire pour les équipiers de Pogba.

Manchester ne concrétise toujours pas

En revanche, l'affaire n'est pas encore réglée pour Manchester United. Accroché à domicile par le PSV Eindhoven (0-0), United a laissé filer une occasion d'assurer sa qualification, qu'il  devra désormais veiller à ne pas laisser échapper dans quinze jours à Wolfsburg. Avec une victoire, les Red Devils pouvaient pourtant obtenir leur retour en 8e de finale. Au lieu de quoi l'actuel deuxième (8 points) du groupe B devra négocier un dernier déplacement peu aisé chez le premier (9 pts). Les trois premiers du groupe - Wolfsburg, Manchester  et le PSV - ayant respectivement neuf, huit et sept points, un nul pourrait ne pas suffire au club anglais.

Gilles Gaillard