Ligue des champions : l'Atletico élimine Leicester

Ligue des champions : l'Atletico élimine Leicester

Publié le , modifié le

A l'expérience, l'Atletico de Madrid a éliminé Leicester en quart de finale de Ligue des champions, malgré le match nul concédé sur le terrain des Foxes. Réalistes en première période, les joueurs de Diego Simeone se sont mis en position favorable tôt dans le match avant de gérer les offensives anglaises. Le but de Jamie Vardy a donné de l'espoir, mais la marche était trop haute pour Leicester, qui sort avec les honneurs.

Le match

Avec un déficit d’un but qui autorisait à rêver, Leicester pensait pouvoir faire renaître le temps d’un match la folie de leur épopée de l’an dernier en Premier League. En première période, les Anglais se sont vite heurtés au froid réalisme de l’Atletico. A l’expérience, dans une partie plutôt fermée, les joueurs de Simeone se sont offert un but à l’extérieur quasi synonyme de qualification. D’une tête admirablement placée dans le petit filet, Saul a sanctionné un marquage un peu lâche des centraux de Leicester. Avec la seconde période et l’entrée de deux joueurs, les Anglais sont revenus avec d’autres intentions.

Le but de Vardy à la 61e a réveillé une équipe qui ne demandait que ça. Pendant quinze minutes, les actions dangereuses se sont multipliées devant le but d’Oblak. Les multiples tentatives de Vardy se sont toujours heurtées à un défenseur qui traînait là, empêchant le match de basculer dans une folie totale. L’Atletico a souffert en fin de match mais s’est qualifié, à l’expérience, pour une nouvelle demi-finale. De son côté, Leicester aura, encore une fois, offert au public de belles émotions et sort avec les honneurs d’une compétition un peu trop grande pour eux.

Le joueur : Antoine Griezmann

Troisième du ballon d’Or après sa saison exceptionnelle, Antoine Griezmann a montré qu’il faisait partie des très grands d’Europe. Très convoité, l’attaquant français a encore une fois été au dessus de la mêlée dans ce quart de finale retour. Contre Leicester, il est redescendu très bas, tantôt pour faire parler sa technique en remise et chercher ses coéquipiers en profondeur, tantôt pour participer à l’effort défensif dans la pure tradition de l’Atletico de Simeone. Décisif au match aller avec un but sur penalty, il n’a pas marqué cette fois-ci mais l’Atletico peut lui dire merci. Ce n’était “que” Leicester en face cette fois-ci, mais Griezmann a déjà montré qu’il ne tremblait pas face aux gros. Il devra le prouver une nouvelle fois en demi-finale, pour tenter d’emmener l’Atletico en finale.

La stat : trois demi-finales en quatre ans

L'Atletico continue de prouver sa constance au plus haut niveau. Les Colchoneros seront en demi-finale de la Ligue des champions pour la troisième fois en quatre ans, après 2014 et 2016. A chaque fois, les joueurs de Diego Siemone avaient atteint la finale et à chaque fois, le Real l'avait emporté. En 2015, c'est encore l'autre club de Madrid qui avait éliminé l'Atletico, mais cette fois au stade des quarts de finale. 

Youmni Kezzouf @YoumniK