Ligue des champions : l'Atalanta Bergame et le RB Leipzig, des premières réussies en huitième de finale

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emmanuel Rupied
Leipzig

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Pour leurs premières fois en huitièmes de finale de Ligue des champions, le RB Leipzig et l'Atalanta Bergame ont livré sur l'ensemble des deux matches des prestations de haute volée pour se qualifier pour les quarts. Étonnants de maîtrise, les deux formations seront difficiles à sortir.

Il y a comme un vent de fraîcheur qui s'abat actuellement sur le football européen. Alors que les favoris pour succéder à Liverpool en Ligue des champions ont tendance à traîner la patte ces derniers temps, le RB Leipzig et l'Atalanta Bergame ont rappelé à tous lors de ces huitièmes de finale qu'il fallait aussi compter sur eux.

Une Atalante aux jambes de feu

Après avoir dominé facilement le match aller face à une faible équipe de Valence, l'Atalanta Bergame a fait étalage de sa force première sous les ordres de Gasperini. Du mouvement permanent autour du porteur de ballon et une pression constante sur l'adversaire. Entraîné par ses feux follets Alejandro "Papu" Gomez et Hans Hateboer, le club modeste et provincial, toujours resté dans l'ombre des deux géants milanais, peut enfin briller de mille feux. 

"On ne se met pas de limites" avait déclaré le meneur de poche argentin après l'aller de ce huitième face à Valence et la démonstration terminée sur le score de 4 buts à 1. Le retour a, une fois de plus, rappelé que le plafond de verre, l'Atalanta ne connaît pas. Avec son attaque de feu, la meilleure attaque de Serie A avec 70 pions plantés en 25 matches, les hommes de Gasperini sont armés.

à voir aussi Ligue des champions : revivez le festival de buts entre Valence et l'Atalanta Ligue des champions : revivez le festival de buts entre Valence et l'Atalanta

Preuve encore ce soir au terme d'une soirée rocambolesque. Menant à deux reprises avant d'être repris, ils ont une nouvelle fois fait exploser la défense adverse grâce à son maestro Gomez et son buteur Ilicic, auteur d'un incroyable quadruplé. Un feu d'artifice de tous les côtés dans un silence de cathédrale et des promesses pour une Atalante plus fringante que jamais auteur de 8 buts en deux rencontres.

Leipzig, les ailes d'acier

La pyrotechnie, de son côté, Julian Nagelsmann n'en est pas trop fan. Le placide coach du RB Leipzig aime que ses équipes développent du jeu mais, il tient aussi à maîtriser ses rencontres. Face au vice-champion d'Europe en titre et son entraîneur multi-titré sur la scène européenne José Mourinho, le jeune boss allemand (32 ans), a délivré sa prestation la plus aboutie en C1. 

Ligue des champions : l'Atalanta Bergame et le RB Leipzig, des premières réussies en huitième de finale
© AFP

Avec son équipe de jeunes premiers, celui qui découvre, comme le club, les huitièmes de la Ligue des champions, a donné un sentiment de maîtrise totale sur l'ensemble de ses deux rencontres. En témoigne ses deux victoires nettes. Si la première l'a été dans le jeu mais moins au niveau du résultat (1-0), le retour à la maison a démontré à quel point cette équipe était arrivée à maturité.

Dans cette pouponnière, Gulasci est le joueur le plus vieux du haut de ses 29 ans. La plupart sont passés par le laboratoire du club, et Nagelsmann leur a donné les ailes pour voler suffisamment haut sans les brûler. Une énergie longtemps folle et désormais plus disciplinée, tout en gardant cette volonté offensive, le RB Leipzig incarne parfaitement le football moderne. Capable de placer cinq joueurs dans la surface adverse en situation offensive tout en gardant une solidité derrière.

à voir aussi Ligue des champions : revivez la victoire de Leipzig contre Tottenham Ligue des champions : revivez la victoire de Leipzig contre Tottenham

Bien aidés par Timo Werner en leader technique et Marcel Sabitzer en chef de file, les Allemands peuvent désormais rêver aller plus haut. Car si ils sont petits sur le papier, ils ont déjà prouvé qu'ils pouvaient voir les choses en grand.