Les joueurs de l'Ajax.

Ligue des champions : l'Ajax crée l'exploit et élimine la Juventus Turin !

Publié le , modifié le

Au terme d'une partie intense à l'image de celle proposée lors du match aller, l'Ajax d'Amsterdam a créé la sensation lors du quart de finale retour de la Ligue des champions : les Néerlandais ont fait craquer la Juventus (2-1) chez elle à Turin après avoir été menés 1-0. Dans la lignée des prestations de leurs pépites De Jong, De Ligt ou Van de Beek, les Ajacides ont livré une deuxième période absolument remarquable pour faire tomber la Vieille Dame.

Le match

Un spectacle total. Que ce soit lors du quart de finale aller la semaine passée ou du match retour ce mardi, Turinois et Ajacides ont livré toutes leurs forces dans cette bataille incroyable d'intensité, parfois brillante par séquences. Au final, le dénouement de ces deux confrontations souri aux joueurs d'Amsterdam, qui n'ont rien volé loin de là.

D'autant que la partie n'avait pas vraiment bien débuté pour l'Ajax avec un premier coup dur à la 11e minute : la sortie du latéral gauche Noussair Mazraoui, touché à la cheville, et remplacé par Daley Sinkgraven. Si l'intensité, comme prévu, est à son comble, il faut attendre la 22e minute pour voir le premier tir cadré de la partie par l'intermédiaire de Dybala. Six minutes plus tard, sur un corner gagné par Bernardeschi (transparent ce mardi) Cristiano Ronaldo vient expédier un missile de la tête qui laisse Onana impuissant. Le Portugais est venu surgir au premier poteau après un appel de balle absolument sublime (1-0, 28e). Et ainsi inscrire son 126e but en C1.

Mais la réaction des hommes d'Erik ten Hag ne se fait pas attendre. Sur une frappe en demi-volée ratée de la part de Schöne, Van de Beek se retrouve sur la trajectoire du ballon. Le milieu de terrain n'est pas hors-jeu et vient tromper Szczesny d'un plat du pied droit bien assuré (1-1, 34e). Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score de parité, et s'avancent à cette heure-ci vers les prolongations.

Après la pause, la physionomie du match change complètement. En dépit de l'entrée en jeu de Moïse Kean à la place de Dybala pour la Juve, l'Ajax prend le jeu à son compte. Sans Szczesny (51e, 57e) et Pjanic (62e), la Vieille Dame aurait même déposé les armes plus tôt. À la 66e minute, De Ligt, le capitaine de l'Ajax, vient donner un avantage définitif à son club en plaçant un coup de tête imparable, au milieu de deux défenseurs turinois (2-1). Les 20 dernières minutes seront parfaitement maîtrisées par les Néerlandais. La surprise est totale au Juventus Stadium : ce mardi 16 avril, l'Ajax Amsterdam a signé le deuxième exploit de son superbe parcours en Ligue des champions et attend Tottenham ou Manchester City en demi-finales de la compétition. 22 ans après, elle est de retour dans le dernier carré de la C1.

à voir aussi Ligue des Champions : L'Ajax foudroie et élimine le Real Madrid, triple tenant du titre Ligue des Champions : L'Ajax foudroie et élimine le Real Madrid, triple tenant du titre

Le chiffre :

La minute :

À la 57e, six minutes après une superbe parade main droite sur une frappe à bout portant de Ziyech, Szczesny se déploie dans les airs pour sortir une frappe de Van de Beek aux 20 mètres qui prenait la direction de la lucarne. Un arrêt de très grande classe qui maintient à ce moment-là les Turinois dans le match. Moins de dix minutes plus tard, il ne pourra rien sur le coup de tête de De Ligt qui fait basculer l'Ajax devant la Vieille Dame, et la rencontre dans le même temps. Emoussés physiquement, les Italiens ne se procureront plus d'occasion dangereuse par la suite. Dominés par la jeunesse insouciante d'une équipe néerlandaise 5 étoiles ce mardi.

Le joueur :

Il avait déjà l'Europe du football à ses pieds. Ce soir, le capitaine de l'Ajax Matthijs De Ligt va encore voir sa cote grimper en flèche. Impérial lors de ses rares interventions défensives en première période, le colosse (1,88 mètre, 89 kilos) néerlandais a aussi inscrit le but de la qualification en deuxième mi-temps. Un boulet de canon de la tête sur corner entre Alex Sandro et Rugani qui a fait basculer la rencontre. Alors qu'il n'a que 19 ans, difficile de savoir où De Ligt va s'arrêter. En tout cas pas en quart de finale de la C1 avec l'Ajax. Et c'est en grande partie grâce à lui.

à voir aussi Golden Boy 2018 : Matthijs de Ligt élu meilleur espoir européen Golden Boy 2018 : Matthijs de Ligt élu meilleur espoir européen

Ligue des champions