Donny van de Beek (Ajax Amsterdam)
Donny van de Beek (Ajax Amsterdam) trompe Hugo Lloris | Adrian DENNIS / AFP

Ligue des champions : L'Ajax Amsterdam écoeure Tottenham

Publié le , modifié le

L'Ajax Amsterdam s'est ouvert la route vers la finale de la Ligue des champions en s'imposant 1-0 sur la pelouse de Tottenham. Toujours sans complexe, les Néerlandais ont fait la différence grâce à Donny van de Beek (15e) avant de tenir le résultat grâce à une défense ultra-solide.

Il n’y a pas que la jeunesse triomphante à l’Ajax. Le talent s’accompagne aussi d’une féroce défense. Un rideau de fer qui a mis les Spurs en échec. Une vertu qui permet d’aller loin dans les grandes compétitions et qui assure un bon résultat quand il le faut. L’Ajax a opéré sa mue après une petite demi-heure de jeu. Servi par Ziyech dans le dos de la défense londonienne, Donny van de Beek avait ouvert le score avec lucidité (0-1, 15e) et venait de buter sur Lloris pour le doublé (24e). Un peu moins joueurs et plus calculateurs, les Néerlandais ont alors réduit la voilure.

La sortie de Vertonghen, nez en sang et KO debout (32e), permettait à Sissoko de rentrer. Sa puissance et son abattage étaient précieux pour Tottenham qui rétablissait l’équilibre dans ce match. Privés de plusieurs joueurs majeurs (Kane, Lamela, Winks, Son), les Spurs trouvaient enfin la bonne carburation. Suffisant pour approcher les buts d’Onana mais à peine plus. Hormis une reprise de Dele Alli (50e), l’Ajax supportait bien la pression anglaise. Nedes manquait même d’aggraver le score mais trouvait le poteau sur une des rares actions néerlandaises de la seconde période (78e). Après Madrid et Turin, l'Ajax confirmait son aptitude à gagner hors de la Johan Cruyff ArenA.

"L’entame n’a pas été bonne de notre part", a expliqué Moussa Sissoko au micro de RMC Sport. "On n’a pas été assez agressif et on n’a pas joué notre football. A ce niveau, il faut mettre plus d’impact. C’était mieux en deuxième mi-temps mais on aurait pu mieux faire. Ça n’a pas suffi mais ce n’est que la première manche." La seule équipe à s'être qualifiée après avoir perdu le match aller à domicile (sur 17), c'était l'Ajax 1995-96. C'est dire l'exploit que va devoir accomplir Tottenham la semaine prochaine.