La presse allemande aux anges après le match du Bayern

Ligue des Champions : La presse allemande au septième ciel après Tottenham-Bayern

Publié le

La démonstration du Bayern Munich 7-2 face à Tottenham mardi soir en Ligue des Champions n'est évidemment pas passée inaperçue outre-Rhin. Les médias allemands se prosternent devant la prestation de Bayern ce mercredi matin.

"Quelle nuit de triomphe historique à Tottenham!" Les médias allemands célèbrent mercredi les "héros" du Bayern Munich, vainqueur 7-2 mardi soir à Tottenham, et réveillent le souvenir du 7-1 de la Coupe du monde 2014 contre le Brésil. "Des Bavarois impitoyables mettent à genou les finalistes de la Ligue des champions 7-2. Un résultat qui rappelle le 7-1 de l'Allemagne au Brésil", s'exclame Bild sur son site internet. Le Bayern, "démonte", "humilie", "déclasse" Tottenham. Souvent, seul le verbe change dans les titres pour résumer une soirée exceptionnelle pour le foot allemand. Le site Sport1 se distingue un peu en titrant: "Le Bayern s'offre un gala de buts historique". "Quel message!" poursuit Sport1. "Grâce aux quatre buts de Serge Gnabry et à l'assurance-buts Robert Lewandowski (deux buts ndlr), le Bayern Munich a réussi son premier test de haut niveau de la saison internationale avec gloire et brio!" Pour Die Welt, "les Munichois ont joué en cadors à Londres, ont dominé leur adversaire et envoient avec ce festival de buts un signal très clair à la concurrence".

Les héros de la soirée ont bien sûr droit à leur part de louanges individuelles: "Gnabry au dessus du lot lors du gala du Bayern contre Tottenham", titre Die Welt, alors que Bild lui donne la note 1, la meilleure possible, tout comme à Robert Lewandowski et Manuel Neuer. Kicker, le magazine du football, retient aussi que le gardien Manuel Neuer a sauvé trois fois son équipe en première période, alors que le match pouvait encore basculer. "Le 7-2 du FC Bayern à Tottenham a évidemment mis le Rekordmeister en joie, écrit Kicker, deux joueurs se sont particulièrement distingués, le quadruple buteur Serge Gnabry, mais aussi le portier Manuel Neuer".
 

AFP