Joao Félix
Joao Félix, attaquant de l'Atlético de Madrid. | AFP

Ligue des Champions : la Juventus Turin fait craquer l'Atlético de Madrid, Tottenham et Man City se qualifient en huitièmes

Publié le , modifié le

La Juventus Turin a pris le meilleur sur l'Atlético de Madrid ce mardi dans un match qui s'est animé en seconde période (1-0). Avec cette défaite, les Espagnols n'ont toujours pas glané leur ticket pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. En revanche, Tottenham et Manchester City se sont qualifiés.

Tout se jouera sur un match pour l'Atlético de Madrid. Dans deux semaines contre le Lokomotiv Moscou, les Colchoneros joueront une finale à distance avec le Bayer Leverkusen pour la deuxième place du groupe D et donc la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Car les Madrilènes ont flanché ce mardi sur le terrain de la Juventus Turin (1-0), déjà qualifiée et désormais assurée de la première place.

Et une fois n'est pas coutume. Cristiano Ronaldo n'a pas été le bourreau de l'Atlético Madrid. Le Portugais, qui avait éliminé à lui seul le club espagnol l'an passé, est resté muet. Mais CR7, qui compte désormais 175 matches de C1 (deuxième joueur le plus capé derrière Iker Casillas à 188) a été suppléé par Paulo Dybala, unique buteur de la rencontre (45+2e). L'Argentin s'est distingué sur un coup franc sublime, dans un angle très fermé. Quasiment collé à la ligne de but, l'attaquant a trouvé une trajectoire parfaite pour décanter un choc jusque là bloqué.

Dybala a marqué son 10e coup franc direct toutes compétitions confondues avec la Juve :

En effet, la première période a donné la parole aux défenses et à l'engagement physique. Les deux équipes se sont neutralisées dans le jeu, ne s'offrant aucune occasion franche. Seul Saul Niguez a eu des opportunités. La première a été d'une tête mal ajustée (20e), la seconde sur une frappe lointaine stoppée par Wojciech Szczesny (24e).

L'Atlético a poussé en seconde période

Secoués par le but de Dybala juste avant la pause, les hommes de Diego Simeone sont revenus avec des intentions offensives. Ils ont mis plus d'intensité en attaque, perturbant la défense turinoise. Mais paradoxalement, ce sont les Italiens qui ont eu la meilleure occasion avec le poteau trouvé par Federico Bernardeschi (67e).

En fin de match, la Juve a été mise sous pression par les Madrilènes. Mais Matthijs De Ligt, entre autres, a été autoritaire pour annihiler les assauts madrilènes comme devant Angel Correa (83e). Dans le temps additionnel, Alvaro Morata a eu une occasion en or pour égaliser. Mais il a manqué le ballon à bout portant. L'Atlético de Madrid confirme encore ses difficultés à voyager : 2 victoires lors des 11 derniers déplacements en Ligue des champions (5 nuls, 5 défaites).

à voir aussi Ligue des champions : Le PSG valide sa première place face au Real Madrid Ligue des champions : Le PSG valide sa première place face au Real Madrid

Groupe B : le Tottenham de Mourinho qualifié au forceps

L'effet Mourinho n'est pas encore total, mais le Portugais réussit ses débuts sur le banc de Tottenham. Victorieux en Premier League dimanche, les Spurs ont arraché leur qualification  en huitièmes de finale face à l'Olympiakos. Pourtant, les Londoniens n'ont pas entamé la rencontre de la meilleure des manières en encaissant deux buts en 19 minutes. A domicile, ils ont finalement réussi à redresser la barre pour s'imposer (4-2).

Tottenham finira deuxième de son groupe derrière le Bayern Munich, qui s'est amusé sur la pelouse de l'Etoile Rouge de Belgrade (6-0). Robert Lewandowski a encore été étincelant avec quatre nouveaux buts, portant à 27 son total depuis le début de saison, toutes compétitions confondues.

à voir aussi Ligue des Champions : auteur d'un quadruplé face à l'Etoile Rouge, Robert Lewandowski affole encore plus les chiffres Ligue des Champions : auteur d'un quadruplé face à l'Etoile Rouge, Robert Lewandowski affole encore plus les chiffres

Groupe C : City ne gagne pas mais se qualifie

Un second club anglais inscrit son nom pour les huitièmes de finale. Manchester City a glané son ticket mais sans l'emporter. Les Skyblues ont été tenus en échec par le Shaktior Donetsk, rejoints au score à l'heure de jeu (1-1). Les hommes de Pep Guardiola sont même assurés de la première place. Derrière, le suspense est total. La deuxième place se jouera entre les Ukrainiens, le Dinamo Zagreb et l'Atalanta Bergame.