Ligue des Champions : la Juventus logiquement qualifiée pour la finale

Ligue des Champions : la Juventus logiquement qualifiée pour la finale

Publié le , modifié le

La Juventus Turin s'est qualifiée pour la finale de la Ligue des Champions, ce mardi, en battant Monaco 2-1 lors de la demi-finale retour (4-1 en cumulé). Si les Italiens se sont fait surprendre par une entame de match musclée des Monégasques, ils ont ensuite repris le contrôle des opérations, se procurant un nombre impressionnant d'occasions. Seuls Mario Mandzukic (33e) et Gonzalo Higuain (44e) sont parvenus à battre Subasic mais cela était largement suffisant pour propulser les Bianconeri en finale. Côté monégasque, Kylian Mbappé a sauvé l'honneur (69e).

Le résumé

Remonter les deux buts du match aller, Monaco voulait croire que la tâche était à sa portée. Et dès les premiers instants de la rencontre, les joueurs de Leonardo Jardim y mettaient toute leur énergie. Rapide, organisée et dangereuse, l’ASM procurait de vraies sueurs froides aux Turinois, principalement à Gianluigi Buffon. Le portier italien devait en effet s’employer pour résister aux assauts de Mbappé ou encore de Mendy. Mais le récital monégasque ne durait pas. Higuain sonnait la révolte (22e), suivi par Mandzukic (25e) et Pjanic (28e). C’était finalement l’attaquant croate qui trouvait le chemin des filets … en deux temps (1-0 à la 33e).

Les supporters du Juventus Stadium exultaient de nouveau 11 minutes plus tard. Subasic écartait une frappe de Dybala des deux poings. Parfaitement placé, Dani Alvès reprenait cette sortie d’une puissante volée, crucifiant littéralement le gardien monégasque (2-0 à la 44e). Entre les deux buts turinois, Higuain se voyait refuser un but pour un hors-jeu peu évident (36e) et Subasic était à la parade d’une énième frappe de l’attaquant argentin (37e). Voulant sauver les siens Chiellini s’élançait, lui, pour priver Falcao d’une balle d’égalisation mais manquait de peu d’inscrire un but contre-son-camp.

En seconde période, Monaco continuait de subir. Mbappé finissait toutefois par débloquer la situation. Sa première tentative était interceptée par Buffon (67e) mais la seconde était la bonne (2-1 à la 69e). Le jeune prodige, bien servi par Moutinho, trompait le gardien italien du pied droit. Les deux équipes ne baissaient pas d'intensité en fin de rencontre mais le score n'évoluait plus. La Juventus décrochait logiquement son billet pour la finale. La 9e finale de son histoire. 

Le joueur 

S’il n’a pas permis à son équipe d’inverser la vapeur et de se hisser en finale de la Ligue des Champions, Kylian Mbappé a encore impressionné. La jeune recrue monégasque a inscrit le seul but de l’ASM de la soirée, sauvant ainsi l’honneur des siens, et est dès lors devenu le plus jeune joueur à marquer en demi-finale de la Ligue des Champions (18 ans et 140 jours).

La stat

690: c'est le nombre de minutes pendant lesquelles la Juventus n'avait plus encaissé de but en Ligue des Champions, soit près de 8 matches. Une jolie performance pour les hommes de Massimiliano Allegri qui ont, rappelons-le, croisé la route de FC Barcelone en quarts de finale. Si Mbappé a mis fin à cette belle série, une autre reste d'actualité puisque la Vieille Dame est invaincue lors de ses 18 derniers matches à domicile en Ligue des champions (11 succès, 7 nuls), sa plus longue série à domicile dans la compétition.

La phrase

Gianluigi Buffon : "Nous avons très bien joué. Malgré le résultat de l'aller, on ne pouvait pas se laisser déconcentrer. Cela a été très dur pour nous, parce que Monaco a une attaque très dure, cela passe par beaucoup de concentration. On peut souffrir à certain moment, mais il faut se remettre sur ses pieds très vite. (Pour la finale) J'espère pour la Juventus qu'on va le faire. Les supporters, l'histoire, font qu'on le mérite". 

Isabelle Trancoën