Cristiano Ronaldo

Ligue des champions : la Juventus devra percer la muraille de l'Atlético

Publié le , modifié le

Battus 2-0 au match aller par l'Atlético de Madrid, les Turinois de la Juventus devront réussir un exploit à domicile. Pour accéder aux quarts de finale de Ligue des champions, ils devront inscrire au moins deux buts face à une des meilleures défenses d'Europe.

Le défi est de taille pour la Juventus. Si l'ambiance est aux retournements de situation en Coupe d'Europe, les Turinois devront réussir à remonter un retard de deux buts face à l'Atlético de Madrid, une des meilleures défenses d'Europe. Le match aller, plus ouvert que ce que l'affiche pouvait laisser craindre (27 tirs), a tourné à l'avantage des Madrilènes en cinq minutes. José Gimenez (78e) puis Diego Godin (83e) ont repris victorieusement deux ballons qui traînaient dans la surface après des coups de pied arrêtés. 

La muraille madrilène 

Renverser l'Atlético, ce serait renverser la meilleure défense d'Espagne, et sans doute d'Europe. Seulement 17 buts encaissés en 27 matches de championnat cette saison, six de moins que Valence, deuxième dans ce classement. En Ligue des champions, c'est six buts pris en autant de matches. Mais quatre d'entre eux l'ont été lors de la déroute à Dortmund (4-0). En 38 rencontres toutes compétitions confondues, les Colchoneros n'ont concédé deux buts ou plus qu'à sept reprises, dont deux fois face au Real. Mais à Turin, ils devront construire leur muraille sans Lucas Hernandez et Filipe Luis, alors que Diego Godin est dans le groupe malgré un problème musculaire. Le milieu Thomas Partey et l'attaquant Diego Costa sont eux suspendus. 

Ronaldo devra retrouver sa voix 

Pour faire vaciller la défense madrilène, la Juventus aura besoin d'un grand Cristiano Ronaldo. Le Portugais a buté sur Jan Oblak lors du match aller, avec un coup franc surpuissant détourné par le portier slovène dès la 9e minute. Auteur de 21 buts en 35 matches cette saison avec la Juventus, le meilleur marqueur de l'histoire de la Ligue des champions (121 réalisations) n'a trouvé la faille qu'une seule fois dans sa compétition fétiche. Au cours de sa carrière, l'Atlético lui a toujours réussi, avec 22 buts en 32 rencontres face à ses anciens rivaux. Mais il n'a marqué que lors de deux des sept oppositions en Ligue des champions. Une fois lors de la finale 2014 (4-1) et trois fois lors de la demi-finale aller en 2017 (3-0). 

Ligue des champions