Kurzawa auteur d'un triplé face à Anderlecht
Kurzawa auteur d'un triplé face à Anderlecht | AFP

Ligue des Champions : Kurzawa régale et le PSG atteint les huitièmes

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain poursuit son parcours sans faute en phase de groupes de Ligue des Champions, avec un 4e succès face à Anderlecht (5-0). Grâce à la victoire du Bayern Munich sur le Celtic Glasgow (1-2), le club parisien est d’ores et déjà assuré d’atteindre les huitièmes de finale de la prestigieuse compétition pour la cinquième année d’affilée. Après Verratti (30e) et Neymar (45+4e), le Parc des Princes à assisté à un festival de ... Kurzawa, auteur d'un triplé (52e, 72e et 78e) ! Il s'agit d'une première pour un défenseur en C1.

Après déjà trois succès en autant de rencontres, le PSG n’avait plus qu’à valider son billet pour la phase suivante. Opposés à une équipe d’Anderlecht n’ayant pas le moindre point ni le moindre but inscrit, les Parisiens ont sans surprise débuté la rencontre sur les chapeaux de roue. C’est en effet au bout de 30 petites secondes que Neymar, servi parfaitement par Mbappé, manquait de peu l’ouverture du score.

Les enchaînements des vedettes parisiennes régalaient un Parc des Princes déjà conquis. La dextérité de Neymar, la vivacité de Mbappé, mais aussi la vivacité de joueurs comme Draxler et le coup de patte de Verratti donnaient énormément de travail à la défense belge. Dans ses cages, Boeckx savait que la soirée risquait d’être longue, mais restait vigilant, aussi bien sur une frappe de Draxler, qu’une de Mbappé en l’espace d’une minute (17 et 18e).

Mbappé en mode passeur

Après déjà 8 frappes (dont trois cadrées), les hommes d’Unai Emery allaient finalement trouver la faille suite à astucieux décalage de Mbappé pour Verrati qui d’un crochet et une frappe enroulée, marquait son deuxième but en C1 (1-0, 30e). L’animation offensive des Parisiens ne faiblissait pas, bien au contraire, et après une nouvelle alerte de Neymar –sur un nouveau service de Mbappé-, la vedette brésilienne portait le score à 2-0 dans les arrêts de jeu sur une frappe croisée. Il s’offrait son 4e but en C1 avec le PSG, son 25e en carrière.

Le 4-0 du match aller restait sans doute dans les esprits des Belges qui tentaient de débuter cette deuxième période avec la volonté de faire bonne figure. Mais face à un Neymar bien décidé à assurer le spectacle, difficile de résister ! Sur un coup franc légèrement excentré d’une petite trentaine de mètres, le N.10 du PSG trouvait le poteau, et Kurzawa, resté à l’affût, en profitait pour inscrire le 3e but (3-0, 52e).

Un triplé inédit pour Kurzawa

Peu après l'heure de jeu, Emery en profitait pour faire tourner son effectif. Mbappé qui était finalement titulaire ce soir, cédait sa place à Lo Celso et Verrati était remplacé par Di Maria. Pendant ce temps, Hein Vanhaezebrouck espérait que son équipe sauve l'honneur. Mais à la 72e, Kurzawa signait d'abord un doublé en reprenant de la tête un centre en première intention de Dani Alvès, puis un triplé six minutes plus tard d'une belle frappe croisée (78e, 5-0). Paris tenait sa large victoire sans avoir concédé le moindre de buts (pour 17 inscrits).