Ligue des Champions : Jeff Reine-Adélaïde, seule satisfaction d'un milieu à l'abandon

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emilien Diaz
Jeff Reine-Adélaïde
Jeff Reine-Adélaïde | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Meilleur joueur de l’Olympique Lyonnais ce mardi face au Zénith Saint-Pétersbourg, Jeff Reine-Adélaïde a été le seul joueur à surnager au milieu de terrain. Pour sa première rencontre de Ligue des Champions, l’ancien Angevin est apparu relâché, et n’est pas passé loin d’inscrire un but splendide qui aurait donné à sa prestation déjà aboutie une tournure encore plus exceptionnelle.

Il disputait ce mardi son premier match de Ligue des Champions, et cela ne s’est pas vu du tout. Bien au contraire. Très actif au milieu de terrain, Jeff Reine-Adélaïde a été le détonateur de l’Olympique Lyonnais au moment où le club rhodanien s’est retrouvé dos au mur. Sans complexe, remuant côté gauche et très à l’aise techniquement, l’ancien angevin a fait parler ses qualités de vitesse et de percussion, notamment en deuxième période.

à voir aussi Ligue des champions : Lyon débute par un match nul face au Zénith Saint-Pétersbourg Ligue des champions : Lyon débute par un match nul face au Zénith Saint-Pétersbourg

S’il s’est parfois montré maladroit face au but – comme sur cet extérieur du droit manqué alors qu’il aurait pu utiliser son pied gauche (60e) – le joueur de 21 ans a surnagé dans un milieu de terrain très décevant, même apathique. Titularisé à la place d’Houssem Aouar, Lucas Tousart s’est montré bien loin du niveau qui avait été le sien sous l’ère Genesio. En manque de rythme, il a laissé des espaces béants devant la défense, souvent bien exploités par l’attaque du Zénith. De son côté, Thiago Mendes n’a jamais semblé en mesure de dicter le jeu, et peine toujours à trouver sa place au sein du milieu rhodanien depuis son arrivée en provenance du LOSC.

L'exception au milieu de terrain

Tout le contraire de son coéquipier Jeff Reine-Adelaïde. Arrivé du SCO d’Angers le 16 août dernier contre 25 millions d’euros, le natif de Champigny-sur-Marne a été le meilleur joueur de l’OL sur l’ensemble de la rencontre. Alors qu’il n’avait jamais disputé le moindre match européen, l’ancien d’Arsenal a affiché une sérénité déconcertante au milieu de terrain. Sa qualité de passe, délicieuse, a été très utile aux attaquants lyonnais, et sa complémentarité avec Memphis Depay sera sans doute l’un des principaux atouts de Lyon cette saison.

Cette réussite, bien que ternie par la prestation globale du milieu lyonnais, est aussi celle de Sylvinho, qui n’a toutefois pas eu le nez creux en laissant Houssem Aouar et Joachim Andersen sur le banc. Il y a un mois, le Brésilien expliquait pourquoi il souhaitait utiliser l’ex-gunner – plus habitué à jouer au poste d’ailier – au milieu de terrain. "Il a de grandes capacités techniques et athlétiques notamment. Il sent le but, il aime le but, je le vois plus en milieu de terrain, avait reconnu l’entraîneur des Gones. On verra petit à petit, mais on l’a acheté pour jouer au milieu de terrain".

Bien lui en a pris. Reine-Adelaide a donné satisfaction à ce poste depuis le début de saison en Ligue 1, et a confirmé ce mardi, pour sa première en C1. Libéré, il a fait beaucoup de mal aux défenseurs du Zénith sur ses accélérations. Il s’est montré physiquement un cran au-dessus de ses coéquipiers et a provoqué beaucoup de fautes.

Sa prestation aurait pu/dû être récompensée par un but mais lui manque encore ce petit grain de confiance pour terminer ses actions, souvent dangereuses. Meilleure recrue de l’OL jusqu’à présent, l’international espoir pourrait vite devenir le patron du milieu mis en place par Sylvinho, et s’imposer comme celui qui fera définitivement oublier les départs de Nabil Fékir et Tanguy Ndombélé.