Ligue des champions : Houssem Aouar, déjà bien plus qu'un espoir

Publié le , modifié le

Auteur·e : Andréa La Perna
Houssem Aouar

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dévoilé par l'Olympique Lyonnais début 2017, Houssem Aouar n'est plus un jeune premier. Élément incontournable du onze de Rudi Garcia, le milieu de 21 ans a guidé le club lyonnais vers la victoire contre la Juventus Turin mercredi, en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions (1-0). En l'absence de Memphis Depay, le Français s'est attribué le leadership technique d'une équipe sur courant alternatif.

Passeur décisif sur le seul et unique but de la victoire lyonnaise contre la Juventus Turin en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions mercredi (1-0), Houssem Aouar a encore prouvé qu'il n'était pas qu'un talent en devenir. Il est un élément clé à Lyon depuis de longs mois, l'une des valeurs sûres d'une équipe étonnamment 7e de Ligue 1. Face à la Vieille Dame, il a participé à tous les bons coups lyonnais en première période, au point d'être élu homme du match par l'UEFA.

Après Leipzig, Turin

D'abord insolent en réussissant un petit pont sur Paulo Dybala, il a offert la première grosse occasion à son équipe. En tirant un corner au premier poteau, le jeune français a trouvé la tête de Karl Toko Ekambi au premier poteau, tête qui a propulsé le ballon sur la barre de Wojciech Szczęsny (21'). Après des débuts inhibés, Lyon a su reprendre confiance grâce à l'aisance technique de la recrue Bruno Guimaraes et de Houssem Aouar. Ce dernier a accéléré côté gauche après une touche jouée rapidement, s'est faufilé en l'absence de Matthijs De Ligt. Pas surpris de se balader dans la surface de la Juve, il a eu le temps de lever la tête pour servir Lucas Tousart, lancé. Son compère du milieu n'a pas hésité pour transpercer Szczęsny et donner l'avantage à l'OL (31').

à voir aussi Ligue des champions : Lyon s'offre une victoire à l'italienne face à la Juve Ligue des champions : Lyon s'offre une victoire à l'italienne face à la Juve

Là s'arrêtent globalement les faits d'armes de Houssem Aouar face à la Vieille Dame. Car, non content de mener contre un cador européen, l'équipe de Rudi Garcia a ensuite subi jusqu'à la fin du temps réglementaire, recroquevillée dans le dernier tiers du terrain. L'OL a pris la Juventus à son propre jeu, en fermant boutique après avoir fait le plus dur. Comme face à Leipzig, lors du match qui a envoyé Lyon en phase finale, Aouar a été décisif en C1. Plus largement, le milieu relayeur lyonnais est impliqué sur 16 buts de l'OL cette saison, toutes compétitions confondues (9 buts, 7 passes décisives).

Buteur ce week-end contre Metz en L1, il a été l'artisan principal des deux beaux parcours rhodaniens en Coupe. Sauveur contre Nice en 8e de Coupe de France, le rejeton de la formation lyonnaise avait ensuite réitéré face à l'OM en quarts de finale. Son slalom et sa frappe chirurgicale face à Lille en demi-finale de Coupe de la Ligue sont aussi dans toutes les têtes. Si son entraîneur a évoqué un manque de régularité chez lui il y a encore quelques semaines, il ne pourra pas être critiqué pour sa prestation face à la Juventus Turin. Et si certains supporters lui reprochent de choisir ce match, ils ne regretteront pas que ce huitième de finale de C1 figure sur la liste d'Aouar. A court terme, c'est dans une autre liste que l'on pourrait retrouver le nom du jeune lyonnais. Allô Didier ?