Franck Ribery (Bayern) en conf de presse 15032016
L'attaquant français du Bayern Munich, Franck Ribery, ici en conférence de presse. | ANDREAS GEBERT / DPA

Ligue des Champions - Franck Ribery (Bayern Munich) : "en forme et prêt" pour la Juventus

Publié le , modifié le

Rassuré par son deuxième match plein de la saison samedi face à Brême (5-0), Franck Ribéry s'est déclaré "en forme et prêt" à affronter la Juventus, mardi, à la veille du second duel délivrant le billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions.

Comment vous sentez-vous et pensez-vous débuter le match ?
Franck Ribery : "Je suis en forme. Contre Brême (5-0 samedi), c'était la deuxième fois de la saison que je jouais 90 minutes. C'était une bonne journée pour moi et pour l'équipe. Je me réjouis d'avoir pu rejouer tout un match. C'est tout autre chose qu'un entraînement. Je me sens bien, je suis prêt mais c'est le coach qui décidera (de la titularisation). Tout le monde veut jouer c'est normal. Ca m'est égal d'être sur le banc ou sur le terrain: je suis prêt. C'est toujours mieux quand je suis sur le terrain, tout le monde veut jouer, c'est normal. Mais il faudra attendre demain (mardi) pour savoir."

Comment vivez-vous la concurrence qui est très forte en attaque ?
F.R. : "La concurrence, c'est toujours bien. On est l'un des plus grands clubs au monde, on a besoin de chaque joueur. C'est toujours bon quand les joueurs sont en forme. La situation est plus dure pour l'entraîneur. On veut atteindre un objectif ensemble. C'est donc bien d'avoir une grosse concurrence".

Quelles sont les forces et faiblesses de la Juve ?
F.R. : "La Juve est très forte en défense, ils ne laissent que peu d'espace à l'adversaire. En 2013, on a battu la Juventus 2-0 deux fois mais c'est toujours compliqué contre ce club. Ils sont aussi bons en contres, très dangereux sur les coup-francs et les corners. On devra jouer très intelligemment. Ne pas perdre la concentration et être patient. On veut toujours attaquer, jouer de l'avant et marquer aussi vite que possible. Mais il ne faudra pas leur laisser d'espace pour nous contrer".

Vous avez reparlé récemment de prolonger au Bayern ? Qu'en est-il ?
F.R. : "Je suis ici depuis près de neuf ans, je me sens comme à la maison. L'important pour l'instant est d'être à nouveau en bonne santé. Je me suis toujours battu pour revenir. Quand je peux rejouer c'est comme une nouvelle vie. Je me sens bien au Bayern et à Munich. On verra. je dois parler avec "Kalle" Rummenigge".

Vous êtes très proche de Karim Benzema, que pensez-vous de sa situation par rapport à l'équipe de France ?
F.R. : "Karim est un très grand joueur, il l'a montré avec le Real Madrid et avec l'équipe de France. J'ai lu que Didier Deschamps veut prendre les meilleurs pour l'Euro. Il (Karim) en fait partie".

AFP