Ada Hegerberg célèbre son but avec ses coéquipières lyonnaises, lors de la finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone, le 18 mai 2019
Ada Hegerberg célèbre son but avec ses coéquipières lyonnaises, lors de la finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone, le 18 mai 2019 | AFP

Ligue des champions féminine: un sixième sacre européen pour les Lyonnaises

Publié le , modifié le

Triple tenante du titre, l'équipe féminine de l'Olympique lyonnais vient de remporter pour la quatrième fois d'affilée la Ligue des champions en écrasant le FC Barcelone 4-1 à Budapest. La Ballon d'Or Ada Hegerberg a marqué de son empreinte cette finale en inscrivant trois buts. Déjà championnes de France et victorieuses de la Coupe de France, les Lyonnaises réalisent ainsi le triplé et confirment leur domination dans le football européen.

Une finale, ça se gagne. Reynald Pedros n'a probablement pas eu besoin de motiver ses joueuses avant le coup d'envoi de cette finale disputée dans le Ferencvaros Stadium. Opposées aux actuelles deuxièmes du championnat d'Espagne, les Rhodaniennes n'ont pas fait semblant pour prendre l'ascendant. Favorite de cette rencontre face à une formation qui n'avait encore jamais atteint ce niveau, l'équipe lyonnaise a ouvert le score au bout de cinq minutes par l'intermédiaire de Marozan.

Hegerberg impériale

Et l'OL ne s'est pas contenté de ce but éclair, bien au contraire. Imposant un pressing continu sur son adversaire, Lyon a totalement pris le jeu à son compte et c'est alors que le festival Hegerberg a débuté. La Suédoise a d'abord repris victorieusement un centre de Van de Sanden pour doubler la mise (2-0, 14e). Seulement cinq minutes plus tard, la Ballon d'Or a profité d'un centre signé cette fois Majri pour donner un avantage conséquent de 3-0 après moins de 20 minutes de jeu.

 

Profitant d'une erreur d'appréciation de la gardienne catalane, Hegerberg a alors réalisé le coup du chapeau pour mettre tout le monde d'accord (4-0, 30e). La démonstration des Lyonnaises s'est finalement arrêtée à cette première période enflammée, le score restant figé en deuxième période, même si Hegerberg a bien failli réaliser un quadruplé (65e). De leur côté, les Barcelonaises n'auront eu que trop peu d'occasions pour espérer rivaliser. Le but en toute fin de match d'Oshoala leur aura permis de digérer peut-être un peu mieux cette finale, maîtrisée par les coéquipières de Renard. Le règne européen des Lyonnaises se poursuit donc avec ce sixième sacre, le quatrième de suite.