Ligue des champions : Exploit pour Lyon qui se qualifie contre la Juventus et participera au Final 8 de Lisbonne

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Memphis Depay fête son but contre la Juventus
Le capitaine Depay permet à l'OL de se rapprocher un peu plus d'un exploit retentissant contre le Juventus. | Miguel MEDINA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

En souffrance tout au long de la rencontre, l’Olympique Lyonnais s’est incliné ce vendredi soir sur la pelouse de la Juventus à l’occasion du match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions (1-2). Mais sa victoire acquise au match aller (1-0) lui permet de réaliser l'exploit et de se qualifier pour les quarts de finale et de participer au Final 8 de Lisbonne qui débutera le 12 août prochain. En quarts de finale, Lyon affrontera l’un des favoris pour la victoire finale, le club anglais de Manchester City.

Qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions, l’OL aura souffert. Énormément souffert. Mais les Lyonnais auront réalisé l'exploit d'être le premier club français à éliminer la Juventus en Coupe d'Europe. Déjà malmenés au match aller malgré la victoire au Groupama Stadium le 26 février dernier (1-0), les Lyonnais n’ont pas produit grand-chose ce vendredi soir à l’occasion de sa défaite lors du match retour de la Ligue des champions à l’Allianz Stadium de la Juventus (1-2). Mais suffisamment pour s’assurer une participation inespérée au Final 8 qui débutera le 12 août prochain à Lisbonne.

Pourtant, que ce match fut dur pour l’OL. À l’heure de jeu, Cristiano Ronaldo a fait trembler l’ensemble du club rhodanien, assurant aux supporters lyonnais une dernière demi-heure asphyxiante. D’une frappe surpuissante du gauche des 25 mètres, qui a terminé sa trajectoire dans la lucarne d’Anthony Lopes, le Portugais offrait à ce moment-là du match un espoir à la Juventus d’arracher la qualification. Ne manquait aux Italiens qu’un petit but pour renverser l’OL.

Qualifiés mais pas sereins

Car la qualification semblait très lointaine pour la Juventus après un quart d’heure de jeu. Suite à une récupération des Lyonnais, Houssem Aouar a obtenu un penalty sur une légère faute de Federico Bernardeschi. Un tir au but transformé par Memphis Depay d’une astucieuse panenka qui obligeait alors la Vieille Dame à inscrire trois buts pour se qualifier (12e). Une mission particulièrement difficile en l’absence de Paulo Dybala, trop juste pour débuter la rencontre, véritable maître à jouer de la Juventus depuis la reprise du football européen après l’épidémie de Covid-19.

Mais la Juventus a l’avantage de compter dans son effectif l’un des deux extraterrestres du football mondial. Celui capable de renverser à lui seul le cours d’un match, d’une double confrontation, d’une compétition. Deux minutes avant la mi-temps, Cristiano Ronaldo a redonné espoir aux siens en transformant le penalty obtenu suite à une main - encore une fois très légère - de Memphis Depay dans la surface (43e).

L'espoir d'une qualification en Coupe d'Europe

Qualifiés tout au long de la rencontre, les Lyonnais n’ont pas semblé sereins pour autant, surtout dans la conservation du ballon. La défense à trois, composée de Marçal, Marcelo et Jason Denayer, a tout fait pour repousser les assauts de la Juventus, se montrant décisive à plusieurs reprises et ayant largement participé à cet exploit. Elle n’a rien pu faire lorsque Ronaldo a fait parler la foudre à l’heure de jeu, un missile qui a tout relancé.

à voir aussi Ligue des champions, 8e de finale retour : Revivez la qualification de Lyon sur la Juventus Ligue des champions, 8e de finale retour : Revivez la qualification de Lyon sur la Juventus

Malgré leurs difficultés à maintenir le ballon plus de trois passes lors de la dernière demi-heure, les Lyonnais ont tout de même réussi à arracher l'exploit, au bout du bout des arrêts de jeu, ne concédant pas ce troisième but tant recherché par les Italiens. Grâce à l’avantage acquis lors du match aller, l’OL se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis la saison 2009-2010. Le club dirigé par Jean-Michel Aulas garde surtout l’espoir de se qualifier pour une Coupe d’Europe la saison prochaine, après avoir échoué en championnat et en Coupe de la Ligue. Pour cela, l’OL devra remporter le Final 8 à Lisbonne. Une mission quasiment impossible, qui passera par un quart contre Manchester City, l’un des grands favoris pour la victoire finale.