Ligue des champions : Eric Maxim Choupo-Moting, héros inattendu du PSG

Publié le , modifié le

Auteur·e : Apolline Merle
Eric Maxim Choupo-Moting
L'attaquant camerounais du Paris Saint-Germain, Eric Maxim Choupo-Moting, célèbre son but lors des quarts de finale de la Ligue des champions entre l'Atalanta et le Paris Saint-Germain au stade Luz de Lisbonne le 12 août 2020. | David Ramos / POOL / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le quart de finale de la Ligue des champions, opposant le PSG à l'Atalanta Bergame à Lisbonne mercredi soir, fut d'une intense crispation. Mais au terme d'un match fou, l'attaquant camerounais Éric Maxim Choupo-Moting a libéré Paris dans le temps additionnel (2-1). En seulement dix minutes sur le terrain, "Choupo" a inversé la tournure des événements. L'attaquant, éternel remplaçant et qui ne devait même pas être présent pour ce match, est devenu un véritable héros en quelques secondes. Une revanche pour celui qui a souvent été critiqué.

Il ne devait même pas être là. Eric Maxim Choupo-Moting, un temps non-qualifié pour la compétition, a délivré le Paris Saint-Germain contre l'Atalanta (2-1), mercredi, d'un but au bout du temps additionnel qui a envoyé son équipe en demi-finale de la Ligue des champions. Son entrée en jeu (79e), à la place de Mauro Icardi, a ressemblé à un coup de poker pour son entraîneur Thomas Tuchel qui, jusque-là, n'avait pas trouvé la clé du verrou lombard.

L'international camerounais a d'abord délivré le centre pour Neymar, qui a alors servi Marquinhos pour l'égalisation (90e). Surtout, c'est lui qui a repris la passe de Kylian Mbappé pour offrir la qualification, inespérée, au PSG (90e+3). "On n'a jamais perdu l'espoir de revenir. Personnellement, j'ai tout donné et je suis très content de vivre ces émotions. C'est difficile de décrire ce que je ressens, c'est une histoire très spéciale", a confié Eric Maxim Choupo-Moting après la rencontre. Une histoire qui avait tout pour ne jamais avoir lieu, jusqu'à son entrée en jeu. Son entrée sur le terrain a coïncidé avec la sortie sur blessure du gardien Keylor Navas, forçant Thomas Tuchel à utiliser sa dernière opportunité d'effectuer des changements, et donc à tenter le pari "Choupo" à dix minutes de la fin du temps réglementaire. Un coup de pouce du destin improbable, un de plus pour le Camerounais.

"Choupo", nouvel homme des fins de match, éternel remplaçant, dont l'un des faits d'armes les plus connus a été d'empêcher son coéquipier Christopher Nkunku de marquer, d'un improbable geste technique sur sa ligne, en avril 2019. Depuis le début d'année, il n'apparaissait même plus sur la liste des joueurs éligibles pour disputer la C1, relégué au bout de la hiérarchie offensive, derrière des superstars peu habituées à partager les minutes. Son bilan n'est pas non plus catastrophique, puisqu'en deux saisons, il a tout même inscrit 12 buts en 50 matches.

Son contrat n'avait pas été renouvelé

Mais comme une suite logique, son contrat n'a pas été renouvelé pour la rentrée. Il s'en est fallu d'un départ fin juin d'Edinson Cavani pour lui redonner une place dans l'effectif. Connu pour sa discrétion et sa modestie, fidèle à ses valeurs, "Choupo" met son égo de côté et accepte de prolonger de deux mois avec le PSG pour participer, finalement, au Final 8. Un joli coup du destin qui a permis indirectement au PSG un sacré moment d'histoire, le jour de ses cinquante ans.

Choupo-Moting a ainsi marqué, à 31 ans, son tout premier but en Ligue des champions ! Et voici "Choupo" propulsé en légende parisienne : Neymar qui lui offre son trophée d'homme du match, ou encore Thomas Meunier, parti du PSG pour Dortmund, qui publie sur Twitter un montage photo de la Tour Eiffel affichant en toutes lettres le nom de "Choupo-Moting" sur sa façade...

"Tout le monde sait qu'on a des individualités de grande qualité mais on a voulu le montrer aussi en tant qu'équipe"

"On passe de bons moments ensemble sur le terrain et en dehors ensemble. On a déjà gagné quatre titres cette saison mais le plus important, c'est celui-ci. On croit vraiment en nous et on l'a fait aujourd'hui", a dit Choupo-Moting après le coup de sifflet final. "Tout le monde sait qu'on a des individualités de grande qualité mais on a voulu le montrer aussi en tant qu'équipe. On n'a jamais gagné la Ligue des champions et avec une telle équipe, on doit avoir ce genre d'ambition. C'est un si grand club, on va tout donner au prochain match et continuer à y croire", a ajouté le héros du jour.

Un joueur souvent moqué

Choupo-Moting est arrivé au PSG à l'été 2018. Alors âgé de 29 ans, il débarque de Stoke City dans l'objectif d'apporter un peu de profondeur à l'attaque du club parisien. Son profil n'est pas le plus attractif du marché, mais Thomas Tuchel qui l'a côtoyé pendant trois saisons à Mayence (2011-2014) est convaincu de le faire venir à Paris. Le joueur n'a pourtant pas de grande référence à son actif, et restait sur une saison monotone chez les Potters. Mais l'homme sait se faire discret dans une équipe où de nombreuses étoiles se côtoient, comme Mbappé, Neymar, Cavani ou encore Di Maria.

Souvent moqué pour sa maladresse et son manque de qualité technique, Choupo-Moting s'est donc offert une belle revanche mercredi à Lisbonne. Plus que cela, il est entré dans l'histoire du PSG et un peu plus dans le cœur des supporters. Il est parvenu à faire ce que les plus grands joueurs du PSG n'ont pas réussi à appliquer depuis 25 ans, qualifier Paris pour les demi-finales de la Ligue des champions.

à voir aussi Ligue des champions : pour le PSG, une victoire fondatrice dans les têtes Ligue des champions : pour le PSG, une victoire fondatrice dans les têtes

Un état d'esprit exemplaire

Mais surtout, l'homme est connu pour son état d'esprit sur et en dehors des terrains, tout comme son sens du collectif. Un état d'esprit d'ailleurs mis en avant par ses coéquipiers, comme par le milieu de terrain Ander Herrera, hier soir à la fin du match. "Choupo a joué dix minutes incroyables. Je veux absolument parler de lui. Il va finir son contrat mais il est là, il est prêt pour aider, il fait toujours un entraînement comme si c’était le dernier entraînement de sa vie. C’est notre atmosphère ça, c’est notre groupe."

Mi-juillet, Thomas Tuchel expliquait : "Il est très fort aux entraînements, il accepte son rôle dans cette équipe, dans la hiérarchie il est derrière Mbappé et Icardi, c'est clair".  Le coach apprécie chez l'avant-centre ses qualités de combat et son état d'esprit. "Il a été exceptionnel. Je dis toujours que je sais qu'il est un bon joueur qui peut entrer et changer quelque chose", l'a salué l'Allemand à la fin du match. "Ca donne", aime dire Choupo-Moting. Contre l'Atalanta, il a tout donné, pour le bonheur des Parisiens. Et le PSG est prêt à recevoir encore plus.

Avec AFP. 

à voir aussi Ligue des champions : le PSG renverse l'Atalanta Bergame et se qualifie pour les demi-finales Ligue des champions : le PSG renverse l'Atalanta Bergame et se qualifie pour les demi-finales