Ligue des champions : Entre le Bayern Munich et Arsenal, il n'y a pas photo

Ligue des champions : Entre le Bayern Munich et Arsenal, il n'y a pas photo

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich et Arsenal se sont rencontrés cinq fois en Ligue des champions au XXIe siècle, en phase de poules ou en 8e de finale, et les Londoniens n'ont jamais pris l'avantage sur l'ensemble des deux matches. A trois reprises déjà, en 2005, 2013 et 2014, Munich a éliminé Arsenal en 8e de finale. Le Bayern présente le meilleur bilan de ces doubles confrontations avec cinq victoires à trois, et deux matches nuls. En score cumulé, les Allemands mènent 17 buts à 11 sur l'ensemble des dix matches.

  • Début d'une domination

Début d'une domination

Deuxième phase de groupes 2000-2001:
5 décembre 2000: Arsenal-Bayern 2-2
14 mars 2001: Bayern-Arsenal: 1-0
Avec Lizarazu au Bayern et le trio Pires-Vieira-Henry à Arsenal, ce premier face-à-face entre Bavarois et Londoniens a déjà à l'époque un parfum bien français. Cette double confrontation donnera le ton des suivantes, Munich arrachant un nul à Arsenal (2-2) à l'aller avant de s'imposer par un seul but au retour, marqué par le Brésilien Elber dès la 10e minute. Les deux équipes poursuivent leur parcours, mais Arsenal est éliminé en quarts par Valence, alors que le Bayern remporte cette année-là l'épreuve pour la quatrième fois, en battant ce même Valence en finale aux tirs au buts (1-1 a.p., 5-4 t.a.b.).

  • Malgré Henry

Malgré Henry

8e de finale 2004-2005:
22 février 2005: Bayern-Arsenal 3-1
9 mars 2005: Arsenal-Bayern 1-0
Pour la première fois les deux équipes se rencontrent dans une confrontation à élimination directe. Le Bayern mène 3-0 (doublé de Pizarro et but de Salihamidzic) mais Touré marque en fin de match (88e) le but à l'extérieur qui préserve les chances d'Arsenal. Au retour, c'est un match à fronts renversés: les Allemands prennent le contrôle de la partie, muselant les attaquants londoniens Bergkamp et Henry, lequel trouve pourtant la faille à la 66e minute, rallumant le suspense et déchaînant le public d'Highbury. Les Gunners installent une énorme pression mais la défense de fer du Bayern (Lucio-Demichelis devant Kahn) tient bon. Le Bayern sera éliminé au tour suivant par Chelsea.

  • Renversant suspense

Renversant suspense

8e de finale 2012-2013:
19 février 2013: Arsenal-Bayern 1-3
13 mars 2013: Bayern-Arsenal 0-2
Une nouvelle fois le Bayern passe, au prix de cinq minutes d'angoisse. Les Allemands l'emportent d'abord largement à l'aller en Angleterre, lors d'un match qu'ils dominent de la tête et des épaules et où ils se détachent grâce à des buts de Kroos, Müller et Mandzukic, malgré la réduction du score du Londonien allemand Podolski. La qualification semble pliée... sauf que les Bavarois se relâchent au retour, et encaissent un but de Giroud dès la troisième minute. Ils reprennent cependant le contrôle du match et retrouvent leur solidité défensive. Jusqu'à ce qu'un but de Koscielny, à la 86e minute, donne toutefois prétexte à un final de folie. Sans conséquences. Deux mois et demi plus tard, le Bayern remportera sa 5e Ligue des champions en battant Dortmund en finale (2-1).

  • Le Bayern sans trembler

Le Bayern sans trembler

8e de finale 2013-2014:
19 février 2014: Arsenal-Bayern 0-2
11 mars 2014: Bayern-Arsenal 1-1
Même scénario que l'année précédente, en mieux encore pour les Allemands. Le Bayern survole les débats dès le match aller à Londres, en s'imposant 2-0 grâce à des buts des mêmes Kroos et Müller en deuxième période. Au retour à Munich, le score de parité 1-1 reflète mal la supériorité du champion d'Europe en titre, qui n'a jamais tremblé lors de cette double confrontation. Le Bayern ne conservera cependant pas sa couronne, battu en demi-finale par le Real Madrid, futur vainqueur.

  • Victoire londonienne, carton munichois

Victoire londonienne, carton munichois

Phase de groupes 2015-2016:
20 octobre 2015: Arsenal-Bayern 2-0
4 novembre 2015: Bayern-Arsenal 5-1
Les Anglais croyaient pourtant bien avoir vaincu la malédiction du Bayern au match aller, en s'imposant proprement 2 à 0 au mois d'octobre, grâce à des buts tardifs de Giroud et Özil. Mais la revanche de l'ogre bavarois est terrible. Submergés, les Londoniens sombrent corps et âmes à l'Allianz Arena et sont écrasés 5-1. Et encore ne doivent-il qu'au courage de leur gardien Petr Cech de ne pas subir une humiliation plus terrible encore. Après ce résultat, le Bayern poursuit sa course jusqu'en demi-finales. Arsenal accroche in extremis la deuxième place du groupe, mais est éliminé dès les 8e par Barcelone.

AFP