Dortmund Real Madrid C1 Aubameyang
Dortmund et le Real Madrid dos à dos | Odd ANDERSEN / AFP

Ligue des champions : Dortmund accroche le Real Madrid

Publié le , modifié le

Malgré le retour du "BBC" au grand complet, le Real Madrid n'a pas réussi à conserver la victoire au Borussia Dortmund lors de la 2e journée de la Ligue des champions. Schürrle a obtenu l'égalisation 2-2 à la 87e minute. De son côté, le Sporting Portugal n'a pas fait de détail contre le Legia Varsovie (2-0). Dans le groupe G, Leicester s'envole après son succès 1-0 face à Porto tandis que Copenhague a étrillé Bruges 4-0.

Le Real Madrid se savait en terre hostile à Dortmund. Parce que le Borussia aime bousculer les Merengues et parce qu'il a déjà inscrit 20 buts en quatre matches. Zidane avait dû distribuer "Dortmund pour les Nuls" à ses joueurs car ils ont affiché une grande maîtrise et surtout un grand réalisme dans la Ruhr. Mais les Madrilènes ont certainement sauté un chapître car par deux fois le Borussia a recollé en fin de chaque mi-temps. Madrid avait ouvert le score sur un contre de haute volée. Lancé par Rodriguez, Bale avait trouvé Ronaldo d'une talonnade aussi géniale que chanceuse. Le Portugais ne manquait pas de fusiller Bürki pour marquer son 96e but en C1 (0-1,17e). Dortmund poussait pour égaliser mais Navas réalisait des prodiges jusqu'à dévier un coup-franc  de Guerreiro sur la tête de Varane. Aubameyang accompagnait le ballon qui filait dans le but de toute façon (1-1, 43e).

Dortmund n'a pas lâché

Le Real semblait imperturbable et finissait par reprendre l'avantage. Sur un centre parfait de Ronaldo, Benzema voyait sa reprise rebondir sur le poteau puis la barre avant de revenir devant le but. Varane était là pour marquer (1-2, 69e). Moins fluides qu'en Bundesliga, les Allemands essayaient de revenir une 2e fois dans la match, notamment grâce à l'ancien Lorientais Guerreiro (3e, 70e). A force de courage, c'est logiquement que les Jaune et Noir y parvenaient d'une magnifique frappe de Schürrle (2-2, 87e). Le Real n'a donc toujours pas gagné sur la pelouse de Dortmund en six confrontations européennes (3 défaites, 3 nuls). Les deux équipes restent aux commandes du groupe E avec désormais un petit avantage au Real Madrid. Dos au mur après la déception madrilène (2-1), le Sporting Portugal s'est lui bien repris en dominant le Legia Varsovie 2-0. L'équipe de Jorge Jesus ont pris l'avantage en première mi-temps grâce à Ruiz (28e) et Dost (37e).

Leicester montre les crocs

Habitué aux soirées télé en semaine, Leicester profite pleinement de sa première apparition en Ligue des champions à défaut de briller en Premier League. Les Foxes ont enchaîné mardi un deuxième succès en deux matches et s'avancent vers les huitièmes de finale. Le premier match à domicile n'était pas le plus beau à voir mais Leicester s'est montré efficace face à Porto. Au milieu d'un vrai combat, Slimani a autant été le bourreau de Porto que le héros de son équipe. Passé du Sporting à Leicester durant l'été, l'attaquant algérien, redouté par les "Dragoes" du temps des joutes dans le Championnat du Portugal, a fait la différence sur sa seule occasion franche venue d'un centre bien senti de son compatriote Mahrez seulement effleuré par Vardy (1-0, (25e). Côté Porto, il faut commencer à s'inquiéter car dans l'autre match du groupe G Copenhague a corrigé Bruges 4-0 et sera un adversaire coriace pour la qualification.

Réactions

Zinédine Zidane (entraîneur du Real): "Je suis déçu pour les joueurs, parce qu'on a fait un grand match. C'est le match que l'on voulait faire, et à la fin on fait match nul, ce n'est pas mérité. Ce n'est pas un bon résultat, quand on a un but d'avance à trois minutes de la fin et qu'on prend un but, c'est difficile. Mais c'est le foot, ça peut arriver. On était venus ici pour bien jouer, on l'a fait. On était venus pour bien défendre, on l'a fait. Il nous a manqué quatre minutes."

Kaylor Navas (Real Madrid): "L'équipe a fait un gros effort. C'est évident que sur le premier but je fais une erreur. Ca m'a pris un peu par surprise, j'ai pris la mauvaise décision et ça nous a coûté un but. Nous allons travailler sur ces détails pour que ça ne se produise plus. Je me suis senti tranquille pendant le match malgré tous les mois sans jouer. Dieu merci, je suis de retour et je peux aider mes équipiers. Nous aurions été heureux de gagner mais un nul n'est pas un mauvais résultat".

Thomas Tuchel (entraîneur du Borussia Dortmund): "Evidemment nous sommes contents de nous en sortir avec un nul. Je pense qu'il est mérité. Il est toujours très difficile de revenir lorsqu'on est mené par le Real. Nous avons fait une très bonne première mi-temps, mais nous avons perdu le contrôle du match dans les cinq minutes après la mi-temps. Mais je suis content que nous ayons montré assez de caractère pour revenir. Nous avons eu beaucoup d'occasions, mais nous rendons la balle trop facilement. C'est bien d'avoir recollé au score deux fois contre eux, mais nous aurions pu faire mieux".

André Schürrle (Borussia Dortmund): "Nous avons fait un bon pas en avant, mais il reste encore du chemin. Jouer avec cette équipe est un grand plaisir, et vous avez pu le voir ce soir".