Salah, CR7, Messi et ribéry bien partis pour les demies !
Salah, CR7, Messi et ribéry bien partis pour les demies ! | AFP

Ligue des Champions : On connaît (presque) les demi-finalistes

Publié le

Sauf grande surprise, les noms des demi-finalistes de la Ligue des champions sont d’ores et déjà connus, avant-même les quarts de finale retour. Au vu des résultats de la phase aller, le FC Barcelone, le Real Madrid, Liverpool et le Bayern Munich sont en effet très bien partis pour accéder au dernier carré.

Une « Remontada » est toujours possible, et ce n’est pas le Paris Saint-Germain (qui en a été victime la saison passée face au Barça) qui pourra dire le contraire. Mais la confortable avance des uns et des autres est telle, que l’on a bien du mal à imaginer un retournement de situation. La Roma pourra difficilement se remettre d’un 4-1 subi face au Barça, et les Italiens auront beau fustiger un arbitrage qu’ils considèrent comme pro-catalan, il leur sera compliqué de dompter la vivacité des Blaugrana.

Dans le duel 100% anglais, c’est donc bien Liverpool qui a pris les devants (3-0), là encore avec une avance qui ne laisse que peu d’espoirs à Manchester City. Jürgen Klopp a largement dominé la première manche tactique qui l’opposait à Pep Guardiola. Avec 0 tir cadré en 90 minutes, les Citizens n’ont absolument rien montré et auront désormais la crainte de subir les assauts de Mohamed Salah et compagnie ! Mais Klopp rappelle bien que rien n'est encore décidé...

La Juve pas mieux que le PSG

Finalement, le Paris Saint-Germain s’en était plutôt bien sorti face au Real (3-1 à Madrid, puis 1-2). Même l’expérience de la Juventus n’a pas résisté à la performance des protégés de Zinedine Zidane. Auteur d’un doublé, dont un premier but après trois minutes puis surtout, d’un magistral retourné acrobatique, Cristiano Ronaldo voudra sans doute enfoncer le clou face à une Vieille Dame qui sera en outre privée de l’une de ses meilleures armes, Paulo Dybala (suspendu après son rouge).

Seul le Bayern Munich, avec une victoire 2-1 sur le terrain du FC Séville peut paraître le moins bien loti. Mais l’ogre bavarois a rarement déjoué en pareille situation. L’expérience du quintuple lauréat de la prestigieuse compétition pèsera forcément lors du match retour, qui se jouera de surcroît à l’Allianz Arena. Les Andalous qui n’avaient encore jamais atteint ce stade de la compétition auront bien du mal à inverser la tendance. Sauf surprise donc, ce sont quatre habitués qui ont déjà le dernier carré dans un coin de leur tête.