Ligue des champions : comment Lyon doit-il défendre sur Cristiano Ronaldo ?

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Cris au duel avec Ronaldo
Cris au duel avec Cristiano Ronaldo, le 22 février 2011. | Gao Jing / Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Olympique Lyonnais affronte la Juventus Turin ce mercredi soir en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions. Cristiano Ronaldo retrouve Lyon pour la 11e fois de sa carrière : l'équipe qu'il a le plus affronté en C1. Le meilleur buteur de l'histoire de la compétition empile les buts depuis le début de l'année et pourrait donc faire très mal aux Gones qui ont encaissé 7 buts sur les 5 derniers matches de Ligue 1. Selon l'ancien capitaine de l'OL, Cris, que nous avons contacté, CR7 "va attendre une petite erreur de l'adversaire pour être décisif."

Qui pourra arrêter Cristiano Ronaldo ? Avant d'affronter Lyon en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions, le quintuple Ballon d'or marche sur l'eau et affiche des statistiques vertigineuses. Depuis le début de l'année 2020, le Portugais a inscrit 13 buts en 9 matches officiels avec la Juventus Turin. De plus, CR7 est entré un peu plus dans l'histoire de la Serie A : pour son 1 000e match en professionnel, il a marqué un 11e but consécutif en championnat. Le natif de Madère a égalé le record établi par Gabriel Batistuta (1994/1995) et Fabio Quagliarella (2018/19). A 35 ans, le meilleur buteur (128) et passeur (40) actuel de la C1 semble inarrêtable.

"Cristiano Ronaldo a toujours la même manière de jouer" juge Cris

L'ancienne gloire de Lyon, Cris (2004-2012) le concède lui-même, il ne voit pas "comment l'arrêter, car il s'adapte sans cesse." Le Brésilien estime toutefois que le club rhodanien devra se méfier principalement de la rapidité de Cristiano Ronaldo : "C'est un joueur de vitesse. Il demande les ballons dans la profondeur et une fois qu'il a le ballon, il va essayer de repiquer au centre et rentrer dans la surface. C'est à ce moment précis qu'il est dangereux. "Le policier", qui a joué plus de 300 rencontres avec les Gones, a affronté 10 fois le Portugais en Ligue des champions et souligne que le joueur de 35 ans n'a jamais changé, mais évolué. "Il n'y a pas de différence entre le Ronaldo de Manchester et celui de la Juventus, c'est la même manière de jouer. Au départ, c'est un joueur de côté, et petit à petit il est rentré dans l'axe. C'est un footballeur qui a progressé tactiquement et techniquement. Avec la vitesse, il y a la finition."

"Il attend une petite erreur de l'adversaire pour être décisif"

Cristiano Ronaldo est performant contre Lyon. En dix confrontations en C1, l'ancien Red Devil a marqué 4 buts (1 avec Manchester et 3 avec le Real) et délivré 6 passes décisives. L'ancien capitaine lyonnais détaille ces anciens affrontements contre l'attaquant de la "Vieille Dame" en souriant. "Il faut être attentif et être concentré pendant 95 minutes au minimum. Il va attendre une petite erreur de l'adversaire pour être décisif. C'était déjà un joueur de qualité mais avec l'expérience qu'il a actuellement, il est redoutable."

La Juventus est devenue tueuse... comme Ronaldo

"Les Bianconeri ont bâti une équipe pour arriver en finale de la Ligue des Champions mais Lyon peut tenir physiquement" prévient Cris. En effet, la Juventus, c'est aussi un collectif rodé. Sur chaque ligne, elle dispose de joueurs de classe mondiale qui évoluent ensemble depuis plusieurs années. Les hommes de Maurizio Sarri restent sur deux défaites lors des cinq derniers matches de championnat mais sont toujours solides leaders malgré le match en moins de l'Inter Milan. Pas toujours esthétique cette saison, le club le plus titré en Italie n'en est pas moins très réaliste et punit chaque adversaire sur la moindre erreur. Comme... Ronaldo. Lyon est prévenu et sera condamné à l'exploit pour espérer voir les quarts de finale, un stade de la compétition auquel la Juventus a toujours accédé depuis 2016.

à voir aussi Italie: La Juventus et Ronaldo au point avant Lyon Italie: La Juventus et Ronaldo au point avant Lyon
Paul Giffard paul_gfrd