antonio conte chelsea
Antonio Conte, l'entraîneur de Chelsea | Glyn KIRK / AFP

Ligue des Champions - Chelsea - Barcelone: la dernière chance d'Antonio Conte ?

Publié le , modifié le

Renvoyé à 19 points de Manchester City en championnat avec une 4e place qui ne lui garantit rien, Chelsea accueille Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Un match particulièrement important pour Antonio Conte, l'entraîneur des Blues, s'il veut finir son contrat sur ce banc. Car depuis le début de la saison, l'avenir du technicien italien semble s'inscrire en pointillé. Malgré toutes ses dénégations. Mais il sait que son avenir "dépend des résultats" de son équipe.

Champion d'Angleterre en titre, Chelsea est face à une montagne. Affronter le FC Barcelone de Lionel Messi en 8e de finale revient à défier l'un des favoris pour soulever la coupe aux grandes oreilles. C'est encore plus délicat lorsque son équipe n'est pas au mieux.

Les deux défaites consécutives en championnat à domicile contre Bournemouth (3-0) et à Watford (4-1) ont laissé des traces. Les larges succès sur West Bromwich (3-0) et Hull (4-0) ne sont pas de nature à les effacer, car ce sont les deux seules victoires de l'année 2018. "Ca fait deux matches sans encaisser de buts, c'est bon pour la confiance", a néanmoins confié Olivier Giroud, le nouvel attaquant des Blues après la qualification en Cup. "La confiance est vraiment importante. Nous avons besoin de cet élan."

L'été de la discorde

Sauf que la confiance, Antonio Conte ne l'a pas vraiment. Champion d'Angleterre pour sa première saison sur le banc, son aura a bien décliné depuis le début de saison. Des prestations moins abouties, des défaites à domicile contre City (1-0) ou à Rome (3-0) ont instillé le doute. Même le comportement de l'Italien, habituellement si bouillant, est soumis au soupçon. Il serait moins exhubérant, ce qui prouverait un certain détachement. Les rumeurs de départ reviennent sans arrêt. Sous contrat jusqu'en 2019, il n'avait pas été satisfait du recrutement de l'été, pourtant marqué par les arrivées de Morata (pour 62 millions d'euros), Bakayoko. Mais aussi par le départ de Diego Costa, sans oublier ces de Chalobah, Abraham et Loftus-Cheek. Mais c'est surtout le transfert de Matic à Manchester United qui lui a laissé un goût amer.

Deux chemins mènent à la Ligue des Champions

"Je ne pense pas un seul instant à la possibilité de quitter ce club", avait-il pourtant lancé début février, après ces deux défaites. Après avoir également dit quelques jours avant: ""Je ne suis pas inquiet. Je serai l'entraîneur, ou pas, de Chelsea. C'est quoi le problème ? Je suis en paix avec moi-même".

Sauf que Chelsea n'occupe que la 4e place de la Prmeier League, à 19 points de Manchester City presque déjà sacré. 4e à un point de Liverpool, 3e, et avec un point d'avance sur Tottenham, cela ne garantit pas une place en Ligue des Champions la saison prochaine. L'autre chemin, c'est de la remporter cette saison. Et donc passer l'obstacle catalan. Sur les 12 matches entre les deux clubs dans cette compétition, il y a eu 5 nuls, et Chelsea s'est imposé à quatre reprises, pour  défaites. Lors des matches à élimination directe, les Blues sont passés deux fois, pour trois éliminations.

Une sortie de route face aux Barcelonais, invaincus depuis 8 matches, pourrait précipiter la chute d'Antonio Conte.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze