Cavani, Mbappé et Neymar (PSG)
Cavani, Mbappé et Neymar (PSG) | Andrej ISAKOVIC / AFP

Ligue des Champions - Belgrade - PSG : Et la lumière est venue de Mbappé, Cavani et Neymar

Publié le , modifié le

Avec trois buts et trois passes décisives, Kylian Mbappé, Edinson Cavani et Neymar ont régné sur le match face à l’Étoile Rouge de Belgrade. Si le PSG a pu compter sur un mental d’acier au coeur de la furie serbe, il peut aussi remercier son trio d’attaquants.

Les grands joueurs sont faits pour briller dans les grands matches. Au Paris Saint-Germain, sous l’ère qatarie, cet adage a parfois fait mal tant les stars ont manqué leurs grands rendez-vous. On peut penser à Zlatan Ibrahimovic mais aussi plus récemment à Edinson Cavani ou Kylian Mbappé face au Real Madrid en huitièmes de finale l’année dernière. A Belgrade, alors que Paris était dos au mur dans une ambiance électrique, c’est son trio d’attaque qui lui a permis de frapper le premier.

à voir aussi Ligue des Champions : Vainqueur à Belgrade, Paris termine en tête de son groupe et verra les huitièmes Ligue des Champions : Vainqueur à Belgrade, Paris termine en tête de son groupe et verra les huitièmes

Et s’il fallait n’en retenir qu’un, ce sera Kylian Mbappé. Buteur mais pas encore ultra-décisif dans les moments importants avec le Paris Saint-Germain en Ligue des Champions, le récent champion du monde a éclaboussé de toute sa classe la première période. Vitesse, comme sur le premier but offert à Edinson Cavani après un débordement magnifique, vision du jeu, comme sur son service dans son dos pour Neymar qui allait conclure dans une défense serbe apathique, Mbappé a tout fait. Ne lui a manqué finalement que le but sur ce face à face perdu face à Borjan juste avant la pause. La note finale qui aurait complété sa symphonie. Cette note, Mbappé l'a fait sonner en toute fin de rencontre sur une offrande de... Neymar.

Pour Neymar, le match a été compliqué. Ciblé par les joueurs de l’Étoile Rouge, le Brésilien a gardé ses nerfs pour ne pas prendre ce carton jaune qui l’aurait privé du huitième de finale aller en février prochain. Il a répondu par la performance. Sa maîtrise sur le but du break à cinq minutes de la pause a bluffé l’arrière-garde adverse qui n’y a vu que du feu. Sa passe en profondeur pour Mbappé à la limite du hors-jeu a régalé le Français qui n’avait plus qu’à conclure.

Et que dire d’Edinson Cavani ? Quel beau symbole que ce soit l’Uruguayen, en mal de confiance ces derniers temps, qui ait ouvert la marque sur ce caviar de Kylian Mbappé. Pas le plus difficile des buts inscrits par le Matador sous ses couleurs parisiennes mais un but ô combien précieux qui a permis à son équipe de frapper la première dans l’enfer du Marakana.

Bien sûr, il convient de ne pas oublier la défense qui a tenu le choc alors que l’Étoile Rouge a sérieusement poussé à l’heure à jeu, au point de marquer par Gobeljic, encouragée par tout un stade. Dans ce moment difficile, Paris a prouvé qu’il avait grandi. Reste que pour résumer, la “MCN” en Ligue des Champions cette saison, c’est 10 buts sur les 17 inscrits par Paris, meilleure attaque jusqu'ici, et 8 passes décisives. Aucun autre trio ne fait aussi bien en Europe.

à voir aussi Ligue des Champions : Liverpool, Tottenham, Paris... Le point sur les qualifiés Ligue des Champions : Liverpool, Tottenham, Paris... Le point sur les qualifiés