La joie de Lionel Messi (Barcelone), buteur, face à la détresse de Mohamed Salah (Liverpool)
La joie de Lionel Messi, buteur, face à la détresse de Mohamed Salah | AFP - Josep LAGO

Ligue des Champions: Barcelone punit sévèrement Liverpool et a un pied en finale

Publié le , modifié le

Grâce à l'ouverture du score de Suarez, auteur du 500e but de Barcelone en Ligue des Champions, et à un doublé de Lionel Messi en fin de match, son 600e but sous les couleurs du club catalan, le FC Barcelone a dominé Liverpool (3-0) en demi-finale aller de la Ligue des Champions. 14 ans jour pour jour après le premier but de l'Argentin. Malgré des occasions et de bonnes périodes en début de chaque mi-temps, les Reds ont pratiquement hypothéqué leurs chances de se qualifier pour une deuxième finale consécutive.

Comment battre une équipe qui n'a perdu aucun match cette saison en Ligue des Champions ? Comment vaincre une formation qui n'a concédé qu'une seule défaite à domicile cette saison toutes compétitions confondues ? Liverpool, comme tant d'autres, pensait avoir la réponse en arrivant au Camp Nou. Mais comme tant d'autres, la défaite était au rendez-vous.

Pourtant, en pressant haut, en profitant de la vitesse de Salah et Mané tout en bénéficiant du travail de Fabinho sur Messi, les Reds ont fait balbutier les Catalans en début de rencontre. Mais la défense catalane parvenait toujours à s'y opposer. Au quart-d'heure de jeu, Barcelone trouvait son rythme. Lionel Messi réclamait un penalty pour un ballon touché par la main de Matip (14e), en vain. Puis, Coutinho adressait un tir du droit que captait son compatriote Alisson (16e), juste avant que Mané tombe à terre dans la surface barcelonaise après un contact avec Piqué qu'il avait pris de vitesse, sans que l'arbitre ne siffle (17e). Puis, le milieu de terrain Naby Keita devait quitter le terrain, blessé (20e). 

La pression barcelonaise se faisait de plus en plus forte. Et sur un changement de jeu, Alba héritait du ballon et adressait un centre tendu que Suarez taclait en étant passé entre les deux défenseurs centraux bien statiques (26e, 1-0). Le 500e but de Barcelone en Ligue des Champions, et le premier de la saison dans cette compétition de l'Uruguayen. Sur son 36e tir. 

En fin de mi-temps, les esprits s'échauffaient autour de l'inévitable Suarez, toujours prompt à faire monter la température. Au retour des vestiaires, Liverpool haussait le ton. Milner était le premier à se mettre en évidence avec une frappe que Ter Stegen détournait de la main opposée (47e). Puis, c'était Mohamed Salah qui forçait le portier barcelonais à sauvegarder sa cage (53e). Puis, sur un centre de Salah, que laissait passer intelligemment Mané, Milner, seul au point de penalty, s'appliquait trop pour tromper le gardien allemand.

Et comme toujours après avoir subi, le Barça faisait le trou en contre. A la 75e minute, une passe contrée de Semedo finissait sur Suarez qui reprenait de volée sur la barre. Le ballon revenait en jeu et Messi était là pour le pousser au fond des filets (2-0). Et pour conclure en feu d'artifice une performance pas vraiment maîtrisée collectivement, Lionel Messi ajoutait un troisième but. Un bijou de coup franc en pleine lucarne (82e, 3-0). Le 600e but de Messi en 14 saisons sous le maillot barcelonais (417 en Liga, 50 en Coupe du Roi, 112 en Ligue des Champions, 13 en SuperCoupe d'Espagne, 5 en championnats du monde des clubs et 3 en SuperCoupe d'Europe). 14 ans jour pour jour après son premier but. Une soirée de comptes ronds. 

Sur le coup d'envoi, les Reds passaient tout près de réduire le score. Une frappe de Milner repoussée par Rakitic sur la ligne, et Salah reprenait sur le poteau (83e). Il y a des soirs comme ça... Et c'est souvent face au FC Barcelone.

Un dernier contre, une dernière offrande de Messi pour Dembélé que le Français vendangeait en tirant top mollement sur le gardien, et les Barcelonais pouvaient rentrer aux vestiaires avec le sentiment du devoir accompli. "Notre dernière action été très nette et ç'aurait été mieux de gagner 4-0 que 3-0 mais c'est vrai que c'est un très bon résultat", s'est réjoui Lionel Messi après la rencontre. "Ce n'est pas définitif, nous allons aller dans un stade très compliqué, avec une grande histoire, qui pousse énormément. Nous sommes contents d'avoir réussi un grand match ce soir. (sur le match) Nous nous sommes laissé entraîner dans leur rythme de jeu, un football très rythmé, très physique, une contre-attaque après l'autre."

Les Barcelonais ont pratiquement un pied en finale. Et ils n'ont plus perdu de match à domicile dans cette compétition depuis 32 rencontres.