Lionel Messi félicite Ousmane Dembélé
Lionel Messi heureux avec Ousmane Dembélé | AFP - Josep LAGO

Ligue des Champions - Barça ou la "Messidépendance". Barçelone punit sèchement Chelsea pour aller en quarts avec un doublé et le 100e but de Messi

Publié le , modifié le

Malgré de nombreuses occasions et une pression régulièrement mise sur le but de Barcelone, Chelsea n'a pas réalisé l'exploit, lors de son 8e de finale retour de Ligue des Champions au Camp Nou (3-0). Les Barcelonais, qui avaient arraché le nul (1-1) à l'aller sur une erreur, ont encore profité de bévues anglaises pour les punir, avec un doublé de Lionel Messi, également passeur décisif pour Dembélé. L'Argentin devient, après Cristiano Ronaldo, le 2e joueur de l'histoire à franchir la barre des 100 buts en C1. Le FC Barcelone rejoint les quarts de finale, pour la 6e année de suite.

Le FC Barcelone n'a connu que quatre défaites en 43 matches de phase finale de Ligue des Champions à domicile. Avec l'aide des joueurs de Chelsea, l'équipe n'en a pas encaissée une de plus. Les Blues ont grandement ouvert la porte des quarts de finale aux Catalans (revivez le direct commenté).

D'abord en encaissant un but de Lionel Messi dès la 3e minute. Rien d'infamant sauf que les visiteurs ont débuté la rencontre plantés devant leur but, un peu comme les Parisiens voici un an. AussitôT punis . Ensuite, en perdant bêtement un ballon au milieu de terrain par Fabregas, ce dont profitait Messi pour contrer et offrir à Dembelé, sur la droite, une passe que le Français transformait en but (20e). Et les Anglais ont bien failli commettre une nouvelle erreur, sur une passe de Courtois interceptée par Suarez dont le tir était repoussé du pied par le portier belge (48e). A la 63e, sur un contre et une accélération de Messi, l'Argentin glissait le ballon entre les jambes du portier des Blues (3-0). Chirurgical. Ce n'est plus le Barcelone qui monopolise le ballon, mais les contres sont terribles.  100e but dans cette compétition du 10 barcelonais.

Un autre record personnel pour Messi

Le match aller (1-1) avait laissé des regrets à Antonio Conte. "Nous avons commis une erreur et nous avons payé cher cette erreur", rappelait-il la veille du match. Ses joueurs n'ont pas pris en compte sa mise en garde, puisqu'il avait réclamé de "jouer en restant concentrés" et "garder la tête froide à tout moment". Mis à part ces deux grosses actions, le danger s'est plus souvent porté sur le but catalan. Willian, intenable, Hazard au départ très inspiré, Alonso qui touche le poteau sur coup franc (45e) et s'écroule dans la surface sans que l'arbitre ne siffle un penalty pas évident (49e), ont longtemps fait planer la menace. Mais rien n'y a fait. L'intégration de Morata à la place de Giroud (67e) n'a pas changé la donne. Même la tête de Rüdiger sur la barre transversale à la 90e minute n'a pas sauvé l'honneur. Sur cette double confrontation, Chelsea aura touché quatre fois les montants adverses.

Le FC Barcelone se retrouve donc en quarts de finale. Pour la sixième année de suite. En revanche, deux points noirs côté catalan: les sorties sur blessure d'Iniesta et Busquets. Si les Catalans ne dominent plus autant leur sujet, ils se montrent d'un réalisme froid. La trempe d'un champion ? Avec Messi, rien d'impossible.

Messi, 2e à passer la barre des 100

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze