Luis Suarez (Barcelone) tacle le ballon et ouvre le score devant Alisson (Liverpool)
Luis Suarez (Barcelone) tacle le ballon et ouvre le score devant Alisson (Liverpool) | AFP - Josep Lago

Ligue des Champions: Barcelone-Liverpool, les chiffres d'une claque

Publié le , modifié le

Le FC Barcelone a déjà un pied en finale de la Ligue des Champions après sa victoire au Camp Nou contre Liverpool (3-0) lors de la demi-finale aller. Mais dans les faits, dans le jeu, la différence n'était peut-être pas aussi colossale entre les deux équipes.

Plus de possession pour Liverpool

C'est fini le temps où le FC Barcelone monopolisait le ballon près de 80%. Lors de cette demi-finale aller, même si les Catalans évoluaient à domicile, ils n'ont eu que 48% de la possession du ballon, contre donc 52% aux Reds. Mais dominer n'est pas gagner.

Plus de tirs pour Liverpool

Outre la possession, les hommes de Jurgen Klopp ont également été plus entreprenants offensivement. Ils ont ainsi tiré à 15 reprises au but, contre 12 tirs du côté des Catalans. En revanche, la précision était du côté du Barça, qui a marqué 3 buts sur ses 5 tirs cadrés, alors que les Reds n'ont cadré que 4 de leurs 15 frappes.

Les Barcelonais ont enchaîné un 32e match consécutif sans défaite à domicile en Ligue des Champions, et n'ont plus encaissé le moindre but dans cette compétition depuis 302 minutes. Ceci explique cela.

Plus de différences pour Barcelone

Si le FC Barcelone s'est imposé, il le doit grandement à ses individualités. Notamment la plus connue, Lionel Messi. Dans l'histoire, à chaque fois que l'Argentin a marqué au Camp Nou en Ligue des Champions, son équipe n'a jamais perdu, et n'a abandonné qu'un nul pour 34 victoires.

Ce match n'a donc pas fait exception à la règle. Ce soir, il a réussi 9 dribbles sur les 16 réalisés victorieusement par son équipe. A l'opposé, Liverpool en a réussis 10, dont 7 pour le seul Mohamed Salah

Lionel Messi inarrêtable

14 années jour pour jour après son premier but sous le maillot du FC Barcelone (contre Albacete), Lionel Messi a inscrit son 600e but sous ces couleurs (toutes compétitions confondues) face à Liverpool. Avec notamment son 8e coup franc direct cette saison (toutes compétitions confondues). Deux fois plus que tout autre joueur dans les cinq grands championnats européens (Di Maria, son dauphin, en a marqués 4). C'était également son 26e but en 35 matches contre des clubs anglais en Ligue des Champions. Et dans son duel à distance avec Cristiano Ronaldo, son ratio buts/matchs est plus intéressant.