Ligue des champions : après son exploit contre la Juventus, Lyon rêve d'un miracle pour une qualification en Coupe d'Europe

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Les Lyonnais fêtent la qualification pour les quarts de finale
Les Lyonnais fêtent la qualification pour les quarts de finale | Miguel MEDINA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Première équipe française à éliminer la Juventus d’une Coupe d’Europe sur une double confrontation, l’Olympique Lyonnais a réalisé un véritable exploit hier soir en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Qualifiés pour les quarts de finale et le Final 8 de Lisbonne, les Lyonnais rêvent désormais d’un miracle. Aller au bout en Ligue des champions assurerait une place en Coupe d’Europe la saison prochaine à l’OL, l’objectif dorénavant affiché de tout un club, qui se sent capable d’y parvenir grâce au format de la compétition.

Personne en début de saison, pas même Jean-Michel Aulas en personne, n’aurait pensé que l’Olympique Lyonnais viserait une victoire finale en Ligue des champions à l’issue de cet exercice 2019-2020 si particulier. L’objectif désormais affiché par le club n’est pas forcément le plus réaliste mais découle surtout d’une impérieuse nécessité, celle de participer à une Coupe d’Europe la saison prochaine, qui passe par le fait de soulever la coupe aux grandes oreilles le 23 août prochain.

À défaut de s’être qualifié pour une compétition continentale via le championnat ou la Coupe de la Ligue, les joueurs de l’OL se sont surpassés vendredi soir en réalisant un immense exploit sur la pelouse de la Juventus, en devenant le premier club français à éliminer la Vieille Dame en Coupe d’Europe sur un match aller-retour (1-0, 1-2). "C’est un exploit et on est très contents pour les joueurs et les supporters", a ainsi affirmé Juninho, directeur sportif du club, au micro de RMC Sport à l’issue de la rencontre. "Aujourd’hui, on voit que l’équipe dégage quelque chose ensemble. Éliminer la Juventus chez elle, c’est quelque chose de fort."

à voir aussi Ligue des champions : Lyon parvient à passer l'ouragan Ronaldo sain et sauf Ligue des champions : Lyon parvient à passer l'ouragan Ronaldo sain et sauf

Galvanisés par cette performance, les Lyonnais rêvent désormais tout haut d’un miracle. "Il nous fallait sortir des grands d’Europe et on a sorti la Juventus. C’est la fête mais on reste mesuré, on sait ce qu’on veut et où on veut aller. La seule solution pour jouer l’Europe (la saison prochaine, ndlr), c’est en gagnant la Ligue des champions et on en est capable", a assuré Anthony Lopes au micro de RMC Sport après la rencontre.

Un format avantageux pour l'OL ?

Si l’ambition paraît démesurée, le format de la fin d’édition 2020 de la Ligue des champions pourrait jouer en faveur de l’OL. Pour le gardien lyonnais, "sur un match, tout est possible et en ayant sorti la Juventus, on se doit de voir plus haut et on a le droit". Après la Juventus, l’OL s’attaquera à un autre gros morceau avec Manchester City, rouleau compresseur mené par Pep Guardiola, qui partage le même rêve que les Lyonnais : remporter, enfin, la Ligue des champions.

à voir aussi Ligue des champions : Exploit pour Lyon qui se qualifie contre la Juventus et participera au Final 8 de Lisbonne Ligue des champions : Exploit pour Lyon qui se qualifie contre la Juventus et participera au Final 8 de Lisbonne

Solide défensivement face à la Juventus, malgré le doublé encaissé des pieds de l'extraterrestre Cristiano Ronaldo, Lyon devra cependant se montrer plus entreprenant pour espérer remporter la C1. Dominés de bout en bout, à l’aller comme au retour, face à la Juventus, le système à cinq défenseurs mis en place par Rudi Garcia offre peu de solutions offensives aux attaquants lyonnais. Et l’OL ne pourra pas bénéficier à chaque match de coups du sort en sa faveur, comme le penalty obtenu hier soir pour une faute sur Houssem Aouar.

"On y va en position d'outsider et on aime ça"

Et même si le format sur un match peut sourire à ceux qu’on n’attend pas, les Lyonnais subiront forcément un coup de mou physique alors que les équipes qu’ils rencontreront - en cas de qualification pour les tours suivant - auront enchaîné les matches ces derniers mois. Malgré ces nuances, Rudi Garcia, l’entraîneur de l’OL, s’est également montré optimiste au micro de RMC Sport à l’issue de la défaite hier contre la Juventus : "Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. On y va en position d’outsider et on aime ça."

à voir aussi Ligue des champions, 8e de finale retour : Revivez la qualification de Lyon sur la Juventus Ligue des champions, 8e de finale retour : Revivez la qualification de Lyon sur la Juventus

L’épisode deux de la mission impossible de l’OL - une qualification en Coupe d’Europe la saison prochaine - aura lieu samedi prochain, contre Manchester City. À ce stade de la compétition, l’OL n’est plus qu’à trois matches d’une victoire finale en C1. Le 10 juin dernier, Jean-Michel Aulas se montrait également enthousiaste devant la presse : "Mon petit doigt me dit qu’on va être en Coupe d’Europe l’année prochaine, et peut-être pas où vous l’imaginez". Réputé pour être ambitieux - parfois trop optimiste -, c’est dorénavant tout un club qui se met à rêver avec son président et qui souhaite se donner rendez-vous le 23 août prochain au Stade de la Luz de Lisbonne.