Ligue des Champions 2013 - Lyon se qualifie au bout de l'ennui contre Zurich

Ligue des Champions 2013 - Lyon se qualifie au bout de l'ennui contre Zurich

Publié le , modifié le

Au bout d'un match où l'Olympique Lyonnais a longtemps souffert, les joueurs de Rémi Garde accèdent aux barrages à la faveur de leur victoire 1-0 face aux Grasshopers de Zurich. Si Anthony Lopes a repoussé les assauts suisses, c'est Clément Grneier qui a assuré la qualification en toute fin de match. Ce but permet aux Lyonnais d'accéder aux barrages et à Jean-Michel Aulas de lorgner sur son "jackpot".

Que ce fut dur ! Après un match aller maîtrisé et finalement décevant au niveau du résultat, on s'attendait à voir un OL conquérant sur la pelouse des Grasshopers de Zurich, il n'en a rien été. Les joueurs de Rémi Garde ont souffert dans un stade chauffé à blanc et sans un Anthony Lopes impérial dans les cages, Jean-Michel Aulas aurait pu dire adieu à la manne financière générée par la Ligue des Champions. Si le travail n'est pas terminé (il faudra disputer un barrage), la Ligue des Champions se rapproche pour les Gones et c'est bien là l'essentiel.

La première mi-temps est l'antithèse d'un match amical. Alors que les autres équipes de Ligue 1 affûtent encore leurs armes avant d'entamer le championnat ce weekend, Lyon s'est frotté à un adversaire aux dents longues. Et cette ambition s'est ressentie dans les contacts. Lacazette, mais aussi Grenier, rapidement pris en grippe par le public, ont fait connaissance avec l'hospitalité locale. Pas du genre à tendre l'autre joue, les Lyonnais ont répondu. Grenier se faisant justice après une belle semelle encaissée écopait même d'un carton jaune. Les amabilités échangées, retour au jeu. Et dans le jeu, ce sont les Suisses qui sont les meilleurs. Lang passe tout près d'ouvrir le score à la 11e de la tête, puis à la 38e par deux fois. Chaque fois Anthony Lopes écarte le danger et évite à ses coéquipiers la peur de l'élimination.

Grenier, un but salvateur

Jusqu'au bout du temps réglementaire, l'OL est à la merci d'un but adverse qui pourrait les forcer à jouer une prolongation. La formation rhodanienne peine à mettre en place son jeu. L'essentiel du problème vient du manque de présence de Lisandro Lopez aux avant-postes. Incapable de peser sur la défense de Zurich, l'Argentin est trop esseulé. Seul en pointe, "Licha" souffre. De quoi faire revenir Gomis en grâce ? Pas sûr. Mais force est de constater que Clément Grenier, Alexandre Lacazette, auteur d'un beau festival infructueux à la 56e, et Lisandro Lopez ne se sont créés que très peu d'occasions dans cette rencontre.

Il aura fallu attendre la 81e minute et une équipe des Grasshoppers qui s'est découverte pour voir Lopez partir en contre et servir Grenier dans l'axe. La perle lyonnaise ne tremble pas et répond au public suisse pour donner l'avantage à son équipe. Malgré quelques frayeurs dans les dix dernières minutes, l'Olympique Lyonnais accède aux barrages. Le dernier tour avant la phase finale de la Ligue des Champions ne s'annonce pas moins compliqué pour les joueurs du président Aulas. L'OL pourrait affronter la Real Sociedad, Fenerbahce ou le PSV Eindhoven. Affaire à suivre vendredi pour le tirage au sort.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot