Lieux, équipes engagées, conditions sanitaires, nouvelles règles : cinq questions autour de la reprise des Coupes d'Europe

Publié le , modifié le

Auteur·e : Paul Giffard
Le trophée des vainqueurs de la Ligue des champions.
Le trophée de la Ligue des champions | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

C'est le grand retour de la Ligue des champions et de la Ligue Europa cette semaine après presque cinq mois d'attente. Les deux plus grandes compétitions européennes reprennent par les derniers huitièmes de finale avant le fameux "Final 8" pour la C1. Entre les lieux qui accueilleront les événements, les équipes encore en lice, les mesures sanitaires mises en place ou encore les nouvelles règles sur le rectangle vert, voici ce qu'il faut savoir concernant le dénouement des Coupes d'Europe.

► Où et quand se déroule la Ligue des champions ?

Presque cinq mois après les premiers huitièmes de finale disputés, l'heure du retour de la Ligue des champions a sonné. À partir du 7 et 8 août, les huitièmes restants se joueront au format traditionnel. Autrement dit, chaque club accueillera son adversaire dans son stade. Les affiches sont les suivantes : 

- Juventus-Lyon
- Manchester City-Real Madrid
- Barcelone-Naples
- Bayern Munich-Chelsea

Les équipes qualifiées rejoindront ensuite les autres à Lisbonne pour y disputer le "Final 8", à savoir les quarts de finale (du 12 au 15 août), les demi-finales (18 et 19 août) et la finale (23 août). Si Istanbul devait recevoir une deuxième finale en 2020 (initialement prévue le 30 mai) après le Miracle de 2005 - année dans laquelle Liverpool a renversé l'AC Milan après avoir été mené 3-0 à la mi-temps (3-3 a.p; 3 t.a.b à 2) -, c'est finalement la capitale portugaise qui a été retenue pour des raisons sanitaires et logistiques. Le pays compte un peu plus de 50 000 cas confirmés pour près de 1 700 décès, faisant de lui l'un des pays en Europe les moins touchés par le Covid-19.

De plus, les deux stades retenus pour cet événement historique sont limitrophes (5 km les séparent). Il s'agit du stade José-Alvalade (lieu où évolue le Sporting) et le stade de la Luz (Benfica). Une enceinte qui a marqué l'histoire puisque le Real Madrid y a obtenu sa décima en 2014.

à voir aussi La decima miraculeuse du Real Madrid La decima miraculeuse du Real Madrid

► Quelles sont les équipes encore en lice ?

Elles sont encore douze mais huit se rendront au Portugal à l'issue de cette semaine. Lyon, qui s'est imposé chez lui 1-0 à l'aller face à la Juventus aura fort à faire au match retour face à la Vieille Dame emmenée par le meilleur buteur de l'histoire de la C1 et l'attaquant le plus prolifique en 2020, Cristiano Ronaldo. Le récent champion d'Italie connaît des difficultés tout comme le FC Barcelone. Et Naples compte bien en profiter. Tenus en échec au match aller (1-1) à domicile, les Napolitains pourraient être l'une des surprises pour ce retour de la LDC. Le vainqueur affrontera probablement l'un des favoris pour le sacre en quart de finale (14 août), le Bayern Munich, qui a facilement disposé de Chelsea à l'extérieur lors du match aller (3-0). Enfin, Manchester City, en ballottage favorable face au Real Madrid, semble bien parti pour voir le prochain tour après son succès à Bernabeu (2-1). Mais attention aux Merengue, récents champion d'Espagne et son joueur en forme Karim Benzema. Les hommes de Zinédine Zidane pourraient retrouver un ancien de la Casa Bianca au tour suivant, CR7 (15 août).

Cristiano Ronaldo a remporté quatre Ligue des champions avec le Real Madrid (2014, 2016, 2017 et 2018)
Cristiano Ronaldo a remporté quatre Ligue des champions avec le Real Madrid (2014, 2016, 2017 et 2018) © PAUL ELLIS / AFP

Concernant les équipes déjà qualifiées pour les quarts de finale, on trouve le Paris Saint-Germain, qui défiera l'Atalanta Bergame (12 août). Pour leur toute première participation, les Italiens ont réussi à atteindre ce stade de la compétition en éliminant le FC Valence. L'autre opposition déjà connue est l'Atlético de Madrid, tombeur du tenant du titre Liverpool, contre le RB Leipzig (13 août). Les deux clubs qui remporteront leur match respectif s'affronteront en demi-finale (18 août). Qu'importe le résultat, l'affiche sera inédite.

► Quelles conditions sanitaires pour les clubs présents ?

Si la Ligue des champions a pu reprendre, c'est en partie grâce aux mesures sanitaires prises par les divers pays pour que la reprise du football se fasse dans de bonnes conditions. Des conditions que souhaitent remettre en place l'UEFA. À l'image de ce que nous pouvons observer en NBA, à Orlando, la volonté de l'instance est "de créer une bulle" afin de s'assurer du bon fonctionnement de son évènement majeur. Pendant un temps, l'UEFA laissait entendre que les rencontres pourraient se disputer avec du public. Cependant, il n'en sera rien.

Stade de Luz, théâtre de la finale de la Ligue des champions 2020
Stade de Luz, théâtre de la finale de la Ligue des champions 2020 © MARIO CRUZ/EFE/Newscom/MaxPPP

Comme pour les matches de reprise, le "Final 8" aura bien lieu à huis clos. Le gouvernement portugais a ainsi approuvé cette décision mi-juillet. Sans public certes, mais un peu moins de 400 personnes sont tout de même attendues. Entre les staffs, les joueurs, les diffuseurs, les journalistes, la sécurité et autres, les travées de deux stades ne resteront pas totalement vides. Des masques devraient être utilisés par tous les individus présents hormis les titulaires, les arbitres et les entraîneurs principaux. Les voyages devront se faire par vols privés, y compris pour les derniers huitièmes de finale. Une fois sur place, les équipes seront testées puis isolées dans des hôtels privatisés pour l'occasion ainsi que dans leurs camps d'entraînement. Sachant qu'il n'y aura quasiment aucun contact extérieur. 

► Quelles sont les nouvelles règles mises en place ?

Depuis la reprise des différents championnats européens, les clubs ont le droit d'effectuer cinq changements par rencontre. Cette nouvelle règle sera reconduite pour le "Final 8" à Lisbonne mais également pour les huitièmes de finale restants et un remplacement supplémentaire sera autorisé lors d'éventuelles prolongations. Ce format 2x15 minutes ne disparaîtra pas, tout comme la fameuse séance de tirs au but. En revanche, plus de matchs aller-retour à partir des quarts de finale. L'UEFA abandonne provisoirement cette formule compte tenu du calendrier et des contraintes sanitaires. Cette mesure, type Coupe du monde ou Euro ne sera pas reconduite lors de la prochaine campagne de C1 dont les phases de poule débuteront à partir du 20 octobre prochain.

Cinq changements seront autorisés pour la reprise de la Ligue des champions
Cinq changements seront autorisés pour la reprise de la Ligue des champions © PETER SCHATZ / AUGENKLICK/ / DPA PICTURE-ALLIANCE VIA AFP

Autre nouveauté loin d'être négligeable : l'inscription des nouveaux joueurs sur la liste A. Trois nouveaux footballeurs de chaque équipe auront le droit de figurer sur les inscrits pour disputer la fin de la compétitions "aux conditions que ces joueurs aient déjà été inscrits auprès du club et soient qualifiés pour jouer pour celui-ci au dernier délai d’inscription (à savoir le 3 février 2020)", précise l'UEFA sur son site internet. Par exemple, le défenseur du Paris Saint-Germain Mitchel Bakker pourrait y être inscrit mais pas les joueurs récemment transférés comme le nouvel avant-centre de Chelsea, Timo Werner. Qui dit liste élargie (maximum 25 joueurs), dit feuille de match élargie. Chaque club pourra également inscrire 23 joueurs sur la feuille de match, au lieu des 18 normalement autorisés avant la finale.

► Quid de la Ligue Europa ?

Si le "Protocole de retour au jeu de l’UEFA" et la nouvelle règle sur les changements ainsi que les feuilles de match sont identiques pour les deux compétitions, l'Europa Ligue va s'aider de la technologie pour les rencontres à élimination directe. Introduite en phase de poules seulement à partir de la saison 2021-2022, la VAR sera bien présente pour les huitièmes de finale, comme elle l'était pour les seizièmes. La reprise de cette compétition est prévue ce soir. Étant donné que les matches retour n'ont pas encore été joués, ils se disputeront au format traditionnel comme la C1. 

À noter que les 8es de finale, dont le match aller n'a pas été joué (Inter-Getafe et Séville-Roma), se dérouleront sous la forme de confrontations en match unique en Allemagne. Au contraire de la Ligue des champions, l'UEFA n'a pas changé le lieu où se déroulera la finale. À savoir dans le Stadion Köln à Cologne. Une enceinte qui n'a jamais accueilli de finale européenne mais dans laquelle l'équipe de France avait battu le Togo (2-0) lors de la Coupe du monde 2006. Trois autres infrastructures ont été retenues pour le dénouement de la C3 : MSV Arena à Duisbourg, Düsseldorf Arena à Düsseldorf et Arena AufSchalke à Gelsenkirchen.

Stadion Köln, stade dans lequel se déroulera la finale de la Ligue Europa 2020
Stadion Köln, stade dans lequel se déroulera la finale de la Ligue Europa 2020 © INA FASSBENDER / AFP / POOL

La reprise sera marquée par un Shakhtar Donetsk-Wolfsburg (2-1 à l'aller). Le vainqueur affrontera probablement Bâle, qui a disposé facilement de Francfort à l'aller (3-0). Tout comme le club suisse, Manchester United n'a pas fait dans le détail face à LASK (5-0) et attend, au prochain tour, soit Copenhague, soit Istanbul Basaksehir (0-1). Fort de ses trois buts à l'extérieur, le Bayer Leverkusen est en ballottage favorable face aux Glasgow Rangers (3-1) et, est bien parti pour défier l'Inter Milan ou Getafe en quart de finale. Autre club espagnol, le FC Séville n'aura pas le droit à l'erreur face à un club tout aussi habitué des compétitions européennes, l'AS Roma . L'un des deux clubs les plus expérimentés de cette édition se mettra ensuite sur la route de Wolverhampton ou de l'Olympiacos (1-1).

Programme de la reprise de la C3

-5 août : Chakhtar Donetsk - Wolfsburg (18h55) / Copenhague - Istanbul Basaksehir (18h55) / Manchester United - LASK (21h00) / Inter Milan - Getafe (21h00)
-6 août : FC Séville - As Roma (18h55) / Bayer Leverkusen - Glasgow Rangers (18h55) / Bâle - Francfort (21h00) / Wolverhampton - Olympiacos (21h00)

Paul Giffard paul_gfrd