Falcao City
Falcao est passé par toutes les émotions pendant la défaite de Monaco face à Manchester City. | AFP

Les montagnes russes de Radamel Falcao

Publié le , modifié le

Radamel Falcao est passé par toutes les émotions lors de la défaite 5-3 de Monaco à Manchester City en huitième de finale aller de Ligue des champions. Auteur d'un double, dont un sublime lob sur le gardien de City, le Tigre a aussi raté un pénalty qui aurait pu donner un avantage décisif à l'AS Monaco. La défense catastrophique des joueurs de Jardim en fin de match a ensuite permis aux Citizens de prendre l'avantage au terme d'un match fou.

Il avait quitté Manchester en mai 2015 après un prêt raté, n’ayant inscrit que quatre petits buts en 29 matchs sous le maillot de United. Jamais vraiment remis de sa blessure aux ligaments, Radamel Falcao avait déçu en Angleterre. Pour son retour à Manchester, sous le maillot monégasque cette fois, le Tigre a tout connu en l’espace de 90 minutes.

Fer de lance de la meilleure attaque d’Europe, Radamel Falcao a d’abord été le héros de la soirée. Faisant figure d’ancien du haut de ses 31 ans dans cette ligne offensive monégasque si jeune, il a fait parler son expérience et son sens du placement pour égaliser à 1-1, sur un centre de Fabinho. Sur son deuxième but, il a montré à l’Etihad Stadium tout son talent et sa classe. Un ballon récupéré sur l’aile gauche, une course pour se remettre dans l’axe avec un crochet pour éliminer John Stones avant un sublime lob par dessus Caballero, mystifié sur ses six mètres. La soirée aurait pu être parfaite…

Le tournant du match

S’il a affolé la faible défense de Manchester City, Radamel Falcao est aussi celui qui a remis les joueurs de Pep Guardiola dans le match. Le moment clé de cette rencontre a lieu à la 50e minute, et le Tigre en est l’acteur principal. Victime d’un tacle par derrière alors qu’il s’apprêtait à reprendre un centre seul face au but, il a choisi de se faire justice lui même. Après les contestations des Citizens et les hésitations de l’arbitre, c’est un projectile lancé dans la surface qui a perturbé la concentration du tireur. Falcao n’a ensuite pas entendu le premier coup de sifflet de l’arbitre, couvert par la bronca des supporters anglais. Et quand enfin il a pu s’élancer, son penalty trop mal tiré à fini dans les gants de Caballero. Quelques instants plus tard, Aguero trompait Danijel Subasic avant que la défense de Monaco ne craque complètement en fin de rencontre. 

En ratant le but du 3-1, Falcao a coûté cher à son équipe et a remis Manchester CIty dans le match, comme le rappelait Bacary Sagna après la rencontre : "ça nous a reboosté et après ça leur a mis un petit coup derrière la tête."  Les lacunes défensives des Monégasques et la bourde de Subasic ont achevé d’écrire le scénario du retour de Falcao à Manchester. Une défaite 5-3 est toujours difficile à avaler, elle l’est encore davantage quand on a eu la balle du 3-1 dans les pieds.

Falcao aurait pu être le héros d’une soirée européenne parfaite, il ne le sera pas. Mais il n’est certainement pas celui à pointer du doigt pour la défaite, vu ses deux buts, son activité, sa complémentarité avec la vitesse de Kylian Mbappé. Le Tigre a montré qu’il pouvait encore régaler l’Europe, et Monaco aura besoin de lui au match retour.