Ligue des champions Wolfsburg Lyon Eugnie Le Sommer 052016
La Lyonnaise Eugénie Le Sommer | AFP - Giuseppe Cacace

Les Lyonnaises viennent à bout de Wolfsburg et remportent une 3e Ligue des Champions

Publié le , modifié le

Lyon a remporté jeudi la troisième Ligue des champions de son histoire après celles de 2011 et 2012 en battant en finale Wolfsburg aux tirs au but (4-3; 1-1 a.p), jeudi à Reggio Emilia. La Lyonnaise Hegerberg avait ouvert la marque à la 10e minute, mais Popp a égalisé pour Wolfsburg à la 88e minute.

Lors de la séance de tirs au but, c'est d'abord Hegerberg qui a manqué sa tentative. Mais la gardienne de Lyon Sarah Bouhaddi a ensuite réussi deux arrêts face à Nilla Fischer et à la Française Elise Bussaglia, ancienne joueuse de l'OL. La Japonaise Saki Kumagai, élue joueuse du match, a ensuite réussi le tir au but décisif. 

Favorites et sans la moindre défaite cette saison, les Rhodaniennes avaient réussi une entame parfaite, avec le but de Hegerberg (qui à 20 ans termine meilleure buteuse du championnat et de la C1) et une maîtrise totale autour d'une impeccable défense à trois Renard-Henry-M'Bock. Les joueuses de Wolfsburg donnaient alors l'impression de ne pas avoir la moindre idée de quoi faire avec le ballon, qu'elles n'avaient d'ailleurs qu'exceptionnellement. 

Vidéo : le but des Lyonnaises

Bouhaddi dépassée et se surpasse

Mais à force d'occasions manquées (Le Sommer 26e, Renard 48e, Necib 64e), Lyon a laissé Wolfsburg dans le match et a surtout commencé à beaucoup reculer. Les Allemandes, qui visaient elles aussi un troisième titre après 2013 et 2014, en ont profité in extremis avec un but de Popp à la 88e minute après une sortie douteuse de Bouhaddi.

La prolongation allait ensuite être animée par plusieurs grosses occasions, surtout lyonnaises (Schelin 102e, Necib 107e), mais le score n'évoluait pas. Au bout du compte, ce sont donc les tirs au but, spécialité qui a souvent été cruelle pour les Lyonnaises que ce soit en club ou en équipe de France, qui permettaient à l'OL de décrocher un deuxième triplé championnat-Coupe-Ligue des champions après celui de 2012. Pour Louisa Necib, Amandine Henry et Lotta Schelin, qui ont terminé leur carrière lyonnaise à Reggio Emilia, la sortie est belle. 

Vidéo : la réaction de Louisa Necib