MSN FC Barcelone
Le trio offensif du FC Barcelone, Neymar, Messi et Suarez | AFP - OLI SCARFF

Les chiffres de la finale FC Barcelone-Juventus Turin

Publié le , modifié le

Samedi soir à l'Olympiastadion de Berlin, le FC Barcelone affronte la Juventus Turin pour la 60e finale de Ligue des champions. Une rencontre qui offre une farandole de chiffres à connaître. Il y est question de Lionel Messi, de Xavi, de Gianluigi Bufffon, d'Andrea Pirlo, de triplé, de Patrice Evra et d'autres choses encore.

1 : Messi seul au monde

Lionel Messi peut entrer dans l’histoire samedi à Berlin. S’il marque contre la Juventus, l’Argentin deviendra le premier jouer à marquer trois fois en finale de Ligue des champions. Buteur de la tête à Rome en 2009 face à Manchester United, il avait remis ça du pied gauche à Wembley en 2011. S’il trompe Gianluigi Buffon, il portera son total de buts à 11 cette saison en Ligue des champions et serait bien parti pour terminer meilleur buteur de la compétition. Ca serait la cinquième fois, record historique devant l’Allemand Gerd Muller. Enfin, il porterait son total à 78 buts en C1. Un autre record évidemment.

1 : Première pour Vidal le Chilien

Arturo Vidal le milieu de terrain et pièce maîtresse de la Juventus Turin, va devenir le premier joueur chilien à disputer une finale de Ligue des champions. Son compatriote Alexis Sanchez s’était arrêté en demi-finale avec Barcelone en 2012.

3 : Pour qui le triplé?

Quelque soit le vainqueur cette année, la Juventus ou Barcelone, le club qui remportera la Ligue des champions réalisera un triplé. Les deux équipes ont en effet dominé leur championnat respectif et gagné leur coupe nationale. Il ne manque donc plus que la C1. Si le Barca l’emporte, ça sera le deuxième triplé après celui de 2009 réalisé par Pep Guardiola.

4 : Des buts ou pas?

Seulement quatre finales de Ligue des champions se sont terminées par un 0-0. Et chose plutôt drôle, la Juventus et le FC Barcelone sont concernés par cette statistique. Le premier 0-0 date de 1992 lors de la finale à Wembley entre le Steaua Bucarest et le FC Barcelone. La Juventus, elle, a été contrainte au nul par le Milan AC en 2003. Coïncidence, les deux équipes ont ensuite perdu aux tirs au but.

5 : La quinte d'Evra

En habitué, Patrice Evra va rentrer dans le cercle très fermé des joueurs ayant disputé cinq finales de Ligue des champions. Il rejoint les Néerlandais Clarence Seedorf et Edwin Van Der Sar. Il est à une longueur du recordman absolu, Paolo Maldini. Battu avec Monaco par Porto en 2004, puis avec United face au Barca (2009 et 2011), le seul titre d’Evra date de 2008 avec les Red Devils contre Chelsea.

5 : Un doublé pour Morata?

En cas de victoire de la Juventus samedi soir, le jeune Espagnol Alvaro Morata, bourreau du Real Madrid en demie, deviendra le cinquième joueur de l’histoire a remporté deux Ligues des champions de suite avec deux clubs différents. Il rejoindra Samuel Eto’o (FC Barcelone 2009, Inter Milan 2010), Gerard Pique (Manchester United 2008, FC Barcelone 2009), Marcel Desailly (OM 1993, Milan AC 1994) et Paulo Sousa (Juventus Turin 1996, Borussia Dotmund 1997).

8 : Le grand 8

Samedi soir sur la pelouse de l’Olympiastadion, la Juventus et le FC Barcelone disputeront leur huitième finale respective de C1. Le club catalan a un meilleur ratio avec quatre victoires (1992, 2006, 2009, 2011) et trois défaites (1961, 1986 et 1994). Le club italien, lui, ne compte que deux succès (1985, 1996) pour cinq défaites (1973, 1983, 1997, 1998 et 2003). En cas de défaite, la "Vieille Dame" deviendrait avec six revers, le club qui a le plus perdu en finale de C1. En cas de succès, la Juve rejoindrait l’Inter et Manchester United avec trois titres. Le Barca, lui, avec cinq trophées égalerait le Bayern Munich et Liverpool.

24 : Un dernier titre avant de partir pour Xavi?

Après 17 saisons passées dans son club de cœur, le légendaire Xavi va quitter le FC Barcelone pour Al Sadd (Qatar). Au cours de toutes ces années, Xavi a amassé les titres, 24 au total. Il pourrait en remporter un 25e samedi soir à Berlin, une quatrième Ligue des champions après celle de 2006 – il n’avait pas joué, blessé – 2009 et 2011. A cela s’ajoute, huit titres de champion d’Espagne (1999, 2005, 2006, 2009, 2010, 2011, 2013 et 2015), trois Coupes d’Espagne (2009, 2012 et 2015), six Supercoupes d’Espagne (2005, 2006, 2009, 2010, 2011 et 2013), deux Coupes du monde des clubs (2009 et 2011) et deux Supercoupes d’Europe (2009 et 2011). Cette finale sera son 766e – record du club - et dernier match pour le Barca.

30 : Qui sera le 30e Français?

Depuis la création de la compétition, ils sont 29 Français à avoir remporté la C1. Le premier est Raymond Kopa avec le Real Madrid, les derniers en date sont Karim Benzema et Raphaël Varane la saison dernière, toujours avec le Real Madrid. Cette année, Paul Pogba ou Jérémy Mathieu pourrait devenir le 30e à soulever la fameuse "Coupe aux grandes oreilles", Patrice Evra l’ayant déjà gagné en 2008 avec Manchester United.

120 : Le trio MSN plus fort que la Juve

Le principal atout du FC Barcelone pour cette finale sera évidemment son attaque de feu composée de la triplette Messi, Neymar Suarez (MSN). Le trio a inscrit 120 buts cette saison, soit deux de mieux que le record établi lors de la saison 2011-2012 par l’attaque du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, Karim Benzema, Gonzalo Higuain. A titre de comparaison, la Juve cette saison a inscrit 103 buts.

150 : Xavi plus fort que Casillas

Xavi va quitter le Barca après cette finale. Il compte 150 apparitions sur la scène européenne. S’il entre en jeu – Luis Enrique a fait de lui un remplaçant cette saison – il dépassera son ami Iker Casillas et sera le premier joueur à disputer plus de 150 matches de Ligue des Champions, près de 17 ans après le premier. Alors âgé de 18 ans, le milieu de terrain, lancé par Louis Van Gaal, avait remplacé le Brésilien Giovanni contre Manchester United à Old Trafford le 16 septembre 1998.

177 : Des buts ou pas (bis)

Ce Juventus-Barcelone, premier du nom à ce stade en Ligue des Champions, sera la 60e finale de la compétition. Au cours des 59 précédentes, 177 buts ont été inscrits, ce qui donne une moyenne de 3 buts par match tout rond.

2006 : Buffon, Barzagli et Pirlo retrouvent Berlin

Il y a neuf ans, l’Italie devenait pour la quatrième fois championne du monde. Sur le terrain, Gianluigi Buffon, Andrea Barzagli et Andrea Pirlo jubilent. Le gardien et le milieu de terrain deux ont été décisifs, le défenseur, lui, n'est pas rentré. Buffon a détourné une tête de Zidane en prolongation et a poussé David Trezeguet à manquer son penalty, Pirlo a déposé un corner sur la tête de Marco Materazzi pour l’égalisation. Samedi, le gardien aura 37 ans, Pirlo 36, Barzagli 34. Le premier va tenter de remporter sa première C1, le second, sa troisième. Si Buffon devrait continuer à la Juve au moins une saison, Pirlo, lui, devrait tenter l’aventure en MLS l’an prochain. Barzagli, lui, ne devait pas jouer mais le forfait de Giorgio Chiellini devrait lui offrir sa première grande finale à Berlin.