Artem Dzyuba
Artem Dzyuba avait ouvert le score dès la 2e minute | OLGA MALTSEVA / AFP

Le Zenit complique encore la tâche de l'OL en C1

Publié le , modifié le

Les affaires de l’Olympique Lyonnais en Ligue des champions ne se sont pas arrangées, ce mardi en Russie. Les Gones, qui ont coulé à Saint-Pétersbourg (1-3), ne totalisent qu’un seul point après trois rencontres de C1. Une qualification pour les phases finales semble désormais très compromise...

L'OL reste scotché. Après le point décevant décroché contre La Gantoise en ouverture de sa saison européenne, les hommes d'Hubert Fournier s'étaient inclinés à Valence (0-1). Ce mardi, ils ont enchaîné avec un deuxième revers de suite face à Saint-Pétersbourg. Le club russe, intouchable depuis le lancement de la C1 (3 matches, 3 victoires), a logiquement disposé de l'OL en faisant preuve de beaucoup de réalisme. C'est le meilleur démarrage jamais réalisé par le Zenit en Ligue des champions. 

Menés dès la 2e minute de jeu et un but de Dzyuba, qui profitait d'une perte de balle de Jallet et des largesses défensives de l'OL pour tromper Lopes, l'Olympique Lyonnais a joué 45 premières minutes bien ternes. Plombés par leur entame désastreuse, ils n'ont pas su convertir leurs rares opportunités en attaque. La pause leur a visiblement fait beaucoup de bien puisqu'ils sont revenus avec de bien meilleures intentions... et ont même réussi à égaliser, d'une subtile déviation en talonnade à la réception d'un centre de Jallet (49').

Désormais, objectif Ligue Europa? 

Mais la joie lyonnaise a été de bien trop courte durée. Six minutes plus tard, Hulk redonnait l'avantage aux siens en envoyant, aux 30 mètres, une lourde frappe qui transperçait les filets de Lopes (55'). Danny, à la limite du hors-jeu, s'occupait ensuite de mettre définitivement la tête des visiteurs sous l'eau à dix minutes de la fin (81'). L'équipe rhodanienne a plus souvent possédé le ballon (60%) mais s'est montré trop imprécis dans la finition, à l'image des ratés de Lacazette (58', 73', 78'). 

Avec un point, Lyon occupe désormais avec La Gantoise, battue à Valence (2-1), la dernière place du groupe H. Mathématiquement, l'un des deux clubs français engagés en Ligue des champions peut toujours se qualifier en gagnant ses trois derniers matches, mais une qualification pour l'Europa League (3e place du groupe) semble encore largement à sa portée.