joueurs du Zénith St Pétersbourg 2015
La joie des joueurs du Zénith St Pétersbourg 2015 | Alexei Danichev / RIA Novosti

Le sans-faute du Zénith Saint-Pétersbourg

Publié le , modifié le

Le Zénith Saint-Pétersbourg a conforté sa place de leader, ce mardi, en s'offrant, face à Valence, sa 5e victoire lors de la 5e journée de Ligue des Champions. Les Russes, grâce à des buts signés Oleg Shatov (16e) et Artem Dzyuba (74e), se sont imposés 2-0 au Petrovski Stadium. L'autre match du groupe H opposera à partir de 21h l'Olympique Lyonnais à La Gantoise. Un match que les Lyonnais doivent impérativement gagné pour conservé un espoir - même très mince - d'entrevoir les 8e de finale de la Ligue des Champions.

D'ores et déjà qualifié pour les 8e de finale de la Ligue des Champions après leur victoire, début novembre, face à Lyon, les joueurs du Zénith abordaient sereinement leur cinquième match de poule, ce mardi, face à Valence. Même pour ce match sans enjeux pour eux, les leaders du groupe H ont assuré une victoire qui leur permet de réaliser un sans-faute dans cette phase de poule. L'ouverture du score intervenait au quart d'heure de jeu par l'intermédiaire d'Oleg Shatov qui, trompant la défense espagnole, remportait facilement son duel face au portier espagnol (1-0 à la 16e). 

Si la possession de balle était plutôt à mettre au crédit des visiteurs, la domination technique était belle et bien russe. Et le manque d'inspiration et de réussite des Espagnols renforçait encore un peu plus cette impression. En seconde période, le Zénith faisait le break grâce à un but d'Artem Dzyuba (2-0 à la 74e). Pour ne pas arranger les affaires des Espagnols, Ruben Vezo écopait d'un carton rouge à la 81e suite à un mauvais tacle sur Shatov. En supériorité numérique, le Zénith se procurait une ultime occasion mais Jaume Domenech évitait le naufrage en repoussant le tir d'Aleksey Evseev des eux poings. 

Les deux équipes se séparaient donc sur le score de 2-0 pour les troupes d'André Villas-Boas qui préservent ainsi leur invincibilité. Suite à ce second revers, Valence se complique un peu la tache en vue de la qualification pour les 8e de finale. Mais rien n'est encore perdu pour les hommes de Nuno espirito.

Isabelle Trancoën