Benzema, Cristiano Ronaldo, Xabi Alonso et Di Maria
Benzema félicité par Cristiano Ronaldo, Xabi Alonso et Di Maria | AFP - CURTO DE LA TORRE

Le Real Madrid a un pied en demies

Publié le , modifié le

En s'imposant (3-0) contre Galatasaray dans son antre de Santiago-Bernabeu, le Real Madrid a déjà mis un pied en demi-finale de la Ligue des Champions. Cristiano Ronaldo (9e) avait montré le chemin en ouvrant le score du gauche, suivi par Karim Benzema (29e) puis par Gonzalo Higuain (73e). En s'étant procurés bon nombre de situations dangereuses, mais en ayant connu quelques sueurs froides notamment lors de tentatives de Didier Drogba, les hommes de José Mourinho n'ont pas forcé leur talent. Mais ils sont presque en demi-finales.

Des occasions à la pelle. Une nette domination, mais beaucoup d'occasions laissées à l'adversaire. A l'issue de ce quart de finale aller de Ligue des Champions, le sentiment est mitigé face à la prestation des Madrilènes. Car Lopez, qui gardait encore la cage merengue à la place de Casillas, a eu pas mal de travail. Beaucoup plus que ne le laisse entrevoir ce score de (3-0), qui aurait pu être beaucoup plus lourd en faveur de l'équipe locale si elle avait pu (ou voulu) hausser le rythme.

En ouvrant le score dès la 9e minute par Cristiano Ronaldo, d'un lob du gauche après une passe lumineuse d'Ozil, le Real avait parfaitement lancé son match. Le Portugais inscrivait là son 9e but en autant de matches, reprenant en solitaire la tête des meilleurs buteurs de l'épreuve, avec un but de plus de Messi et Yilmaz, l'attaquant de Galatasaray. La pression était forte sur la défense de Galatasaray, mais l'équipe turque parvenait petit à petit à sortir, et à se montrer dangereuse, notamment par Didier Drogba, auteur d'un tir au-dessus à la 12e puis d'une frappe repoussée en corner par le portier espagnol à la 26e.

Centre d'Essien et but de Benzema, un goût de Lyon

Mais comme souvent dans ces situations, les Turcs se faisaient cueillir juste après par un but de Karim Benzema. Titularisé à la pointe de l'attaque, l'international français contrôlait magnifiquement le centre d'un autre ancien Lyonnais, Essien, pour ajuster le portier turc du droit à 6m (2-0, 29e). Avec ce net avantage, si tôt, la mission des Madrilènes devait être facilitée. Et cela pouvait même finir par une belle leçon. Cela n'a pas été le cas. Parce que l'équipe espagnole s'est montré assez peu réaliste, et que la formation stambouliote s'est souvent ouvert le chemin du but, sans pour autant faire trembler les filets. L'international français Raphaël Varane a réalisé un très gros match dans l'axe de la défense, notamment en duel avec Yilmaz.

Finalement, sur un coup franc lointain de Xabi Alonso, Gonzalo Higuain, qui avait remplacé Benzema, répondait au Français en prolongeant le ballon de la tête pour qu'il finisse au fond du but gardé par Muslera (73e). Avec trois buts d'avance, Madrid peut sereinement envisager le match retour à Istanbul. Preuve en est, Xabi Alonso et Sergio Ramos ont tous deux récolté des cartons jaunes assez volontaires dans les dernières minutes, pour être suspendus lors du match retour. Ils auront ainsi leur casier vierge à l'attaque des demi-finales. Une Ligue des Champions, cela se joue aussi à ce genre de détails.

Et José Mourinho est bien placé pour maîtriser la recette, lui qui en a gagnées deux (Porto en 2004, Inter Milan en 2010), et qui espère bien ramener une 10e coupe aux grands oreilles à Bernabeu, qui attend cela depuis onze ans. Jamais éliminé en quarts de finale de C1, le technicien portugais est bien parti pour poursuivre sa série, d'autant que Burak Yilmaz, co-meilleur buteur de la Ligue des Champions avec Cristiano Ronaldo et Messi avant ce match, sera suspendu pour le retour.

Réactions

Xabi Alonso (milieu du Real Madrid):  "C'est le résultat que nous recherchions: marquer et ne pas encaisser de but.  Après, en football, beaucoup de choses peuvent arriver. Il reste encore 90 minutes à jouer et il faudra continuer avec cette intensité. Ce qui est très  positif ce soir, c'est que Benzema comme Higuain ont marqué. C'est vrai que cette année nous avons très envie d'aller chercher cette Ligue des Champions.  Nous progressons, mais il reste encore quelques tours".