Dortmund-Real
Le joueur de Dortmund Manuel Friedrich à la lutte avec l'attaquant madrilène Karim Benzema | AFP - PATRIK STOLLARZ

Le Real Madrid élimine Dortmund

Publié le , modifié le

Le Real Madrid s'est qualifié pour sa quatrième demi-finale de Ligue des Champions d'affilée. Mais que ce fut dur pour les Madrilènes qui ont perdu 2-0 et ont subi les assauts d'une équipe de Dortmund bien décidée à jouer crânement sa chance. Mais les hommes de Carlo Ancelotti, sans Ronaldo qui est resté tout le temps sur le banc, ont tenu notamment grâce à leur gardien emblématique, Iker Casillas, auteur de quelques parades déterminantes.

Revivre le match entre Dortmund et le Real Madrid

Le Real Madrid n'avait jamais été éliminé après avoir remporté le match aller 3-0. La série continue donc mais les Madrilènes ont eu très chauds face à des Jaunes et Noirs qui ont tout tenté. Pourtant, les hommes de Jurgen Klopp ne se sont pas rués à l'attaque et le duel aurait pu tourner court dès le quart d'heure de jeu quand l'arbitre a désigné le point de penalty sur une main - peu évidente - de Piszczek. Mais Weidenfeller a repoussé la frappe de Di Maria et entretenu les espoirs de qualification de Dortmund. Cette action aura eu le mérite de réveiller les Allemands et notamment Lewandowski qui avait tant manqué à l'aller. Mais plus que le Polonais c'est Marco Reus qui a crevé l'écran. Le milieu allemand a été un poison pour la défense madrilène qui a multiplié les cadeaux. Pepe d'abord, dont la remise de la tête a parfaitement lancé Reus qui est allé battre Casillas (24e minute). Puis Illarramendi ensuite dont la passe en retrait a lancé une nouvelle contre-attaque allemande terminée en force par Reus à nouveau, à l'affût après la frappe sur le poteau de Lewandowski (37e minute).

San Iker est de retour

En deuxième mi-temps, Dortmund a continué à appuyer sur l'accélérateur en profitant des largesses de la défense de Madrid. Mais Mkhitaryan par deux fois a manqué d'inscrire le but qui aurait mis les compteurs à 0. Servi une nouvelle fois par Reus, l'Arménien a trouvé le poteau (65e) après avoir effacé Iker Casillas. Cinq minutes plus tard, son plat du pied a trouvé les gants d'Iker Casillas qui dans la dernière demi-heure a maintenu son équipe à flots. Jetant ses dernières forces dans la bataille, Dortmund a laissé des espaces aux attaquants du Real Madrid. Mais ni Benzema, bien discret pendant 90 minutes, dont la frappe du gauche a trouvé les gants de Weidenfeller (80e minute), ni Gareth Bale n'ont pu inscrire ce but qui aurait pu les soulager. Trépignant sur le banc de touche en doudoune, Cristiano Ronaldo pouvait exploser au coup de sifflet final. Son équipe a souffert mais est qualifié et lui aura l'occasion d'améliorer le record de buts de la Ligue des Champions.