Real Madrid City
Le Real Madrid jouera sa 14e finale de Ligue des champions le 28 mai face à l'Atlético Madrid. | GERARD JULIEN / AFP

Le Real Madrid de Zidane en finale de la Ligue des champions 2016

Publié le , modifié le

Le Real Madrid s’est qualifié pour la finale de la Ligue des champions en battant dans son antre de Santiago Bernabeu les Anglais de Manchester City (1-0). Les hommes de Zinedine Zidane ont ouvert le score à la 20e grâce à un but contre son camp de Fernando qui a détourné dans son propre but un centre de Gareth Bale. Le Real retrouvera l’Atlético Madrid le 28 mai prochain à Milan pour un remake de la finale 2014.

Le sort d’un match tient parfois à très peu de choses. Le défenseur central et capitaine des Citizens, Vincent Kompany, en sait quelque chose. Sorti sur blessure dès la 9e minute, il y a fort à parier que sans cela la physionomie du match aurait été toute autre. Forcé de se passer de son grand international belge, la défense des Citizens a craqué dès la 20e lorsque, sur un centre de Gareth Bale sur la droite de la surface, Fernando détourne le ballon et trompe son gardien Joe Hart.

Quelques minutes plus tôt, Cristiano Ronaldo avait donné une première alerte en reprenant de la tête un centre de Carvajal. De retour de blessure, l’international portuguais n’était pas dans le rythme et a livré une prestation moyenne. Le joueur a même été l’auteur d’un geste étonnant où sur un centre de Pepe il se sert de ses deux mains pour dunker dans le but (64e). Signalé hors-jeu, il n’écope même pas d’un carton jaune.

A l'issue de la rencontre, Manuel Pellegrini s'est dit déçu du jeu produit par son équipe mais a tout de même trouvé des points de satisfaction : "Nous avons bien travaillé pendant tout le match et le Real Madrid n'a pas pu se créer beaucoup d'occasions. Aucune des deux équipes n'a mérité de gagner ce match, peut-être que l'issue la plus juste aurait été de jouer cela aux tirs au but."

Un air de déjà vu

Quatre mois après sa prise de fonction au Real Madrid, Zinedine Zidane disputera donc sa première finale de Ligue des champions en tant qu’entraîneur principal, sa deuxième si on compte celle de 2013 lorsqu’il était l’adjoint de Carlo Ancelotti. A l’époque, le Real affrontait déjà l’Atlético et s’était imposé 4-1 après prolongation. Un même scénario ferait les affaires de Zidane qui deviendrait ainsi le deuxième entraîneur, après Guardiola en 2008, à remporter la Ligue des champions pour sa première saison en tant qu’entraîneur.

Marine Couturier @Marine_Ctrier