Sergio Ramos, Ronaldo et Zidane heureux, c'est le Real Madrid qui gagne
Sergio Ramos, Ronaldo et Zidane heureux, c'est le Real Madrid qui gagne | AFP

Le Real Madrid de Ronaldo prend une option sur la qualification

Publié le , modifié le

Le Real Madrid a mis un pied et demi en quart de finale de la Ligue des champions en s'imposant (2-0) sur la pelouse de l'AS Rome, ce mercredi. Deux buts signés Cristiano Ronaldo (57e) et Jésé (86e) ont fait la différence pour les Merengue après une première période poussive. La Roma, qui n'a pas montré grand chose, aurait toutefois pu bénéficier d'un penalty pour égaliser dans les dernières minutes de la partie. Mais le succès des hommes de Zinedine Zidane ont mérité leur victoire. Le match retour Real-Roma aura lieu le mardi 8 mars au Santiago-Bernabeu.

Zinedine Zidane a réussi ses débuts sur la scène européenne en tant qu'entraîneur. Vainqueur de la Ligue des champions comme joueur en 2002, l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France espère bien amener son Real en finale cette saison. Vu le talent offensif de la Maison Blanche, cela semble possible, mais il faudra corriger les errements vus en défense contre une équipe de la Roma pourtant loin d'être un cador du continent. 

Ce mardi au Stadio Olimpico de Rome, le Real Madrid a assuré l'essentiel grâce à sa supériorité technique et le talent de ses stars, CR7 en tête, mais les locaux ont retardé l'échéance durant presque une heure avant de pousser dans le money time pour arracher le match nul, sans succès. 

Après un premier quart d’heure d’observation, la Roma se procurait la première occasion du match. Florenzi, sur la droite, lançait sur l’aile Perotti qui s’arrachait pour redresser la course du ballon : El Shaarawy, à l’affût, reprenait au premier poteau mais sa tentative passait au dessus du but de Kaylor Navas (17e).

Le Real réagissait par une tête de Benzema au dessus (22e). Puis sur une reprise de volée du gauche de Marcelo (servi par une louche de Ronaldo) qui frôlait le cadre de Wojciech Szczesny (33e). Mais la dernière occasion avant la pause était pour les Italiens : bien lancé par l’ancien Nantais William Vainqueur, El Shaarawy s’emmenait le ballon un peu loin dans la surface adverse et Varane effectuait un retour déterminant pour l’empêcher de se présenter seul face à Navas (45e).

Ronaldo débloque la situation

Les Madrilènes revenaient avec de meilleures intentions en seconde période. Ils trouvaient la faille peu avant l’heure de jeu : lancé sur la gauche par Marcelo, Cristiano Ronaldo réalisait un dribble derrière sa jambe d’appui à l’angle de la surface avant de frapper instantanément. Le ballon, dévié par Florenzi, trompait Szczesny (0-1, 57e).

Le 89e but en Ligue des champions du triple Ballon d’Or, le 12e cette saison. Dans la foulée, le Portugais adressait une passe quasi décisive à Benzema qui manquait de promptitude.

La Roma rate l'égalisation

Les Romains tentaient de se ressaisir et ils manquaient même l’égalisation à la 72e minute : Nainggolan centrait vers Dzeko qui contrôlait et remettait en retrait pour Vainqueur. Le tir puissant de l’extérieur du droit du milieu de terrain de l’AS Rome frôlait le cadre (72e). Juste après, James Rodriguez centrait pour Ronaldo qui plaçait une tête tout en finesse qui venait mourir juste à côté du poteau gauche du but gardé par Szczesny (74e). Quatre minutes plus tard, le Colombien, seul au premier poteau sur un centre de Ronaldo, ne cadrait pas sa tête.

Jésé tue le suspense

La Roma terminait fort. Dzeko était d’abord tout proche de l’égalisation à la 79e. Servi par Pjanic, le Bosnien lui remettait le cuir dans la course pour un tir contré qui achevait sa course dans le petit filet. Puis Florenzi s’écroulait dans la surface après un tacle de Carvajal qui méritait penalty, mais Monsieur Kralovec ne bronchait pas. Et Jésé, tout juste entré, tuait finalement le suspense à cinq minutes du terme en réalisant un petit numéro sur le côté droit avant de frapper entre les jambes de Digne et de trouver les filets (0-2, 86e). La messe était dite. Et sachant que l'équipe victorieuse sur le score de 2-0 en match à élimination directe en Ligue des champions a 100% de chances de passer, la Roma doit croire au miracle pour espérer...