Duel Inan - özil lors de Galatasaray - Real Madrid
Duel Inan - özil lors de Galatasaray - Real Madrid | JAVIER SORIANO / AFP

Le Real a joué avec le feu

Publié le , modifié le

Le Real Madrid a obtenu ce mardi soir sa 24e qualification pour le dernier carré de la C1 malgré sa défaite (3-2) sur le terrain de Galatasaray (3-0 à l'aller). Cristiano Ronaldo a ouvert le score (8e) et clôturé la marque (90e), mais les Turcs ont renversé la vapeur en seconde période avec trois réalisations spectaculaires signées Eboué (57e), Sneijder (70e) et Drogba (73e).

Le Real est toujours en course pour s'offrir une 10e Ligue des champions (ou Coupe d'Europe des clubs champions) mais la qualification pour les demies fût beaucoup plus difficile à obtenir que prévu. Après un premier acte tranquille, les hommes de José Mourinho ont subi la révolte de Sang et Or déchaînés et poussés par un formidable public.

Dès la 3e minute, le Real se procurait la première grosse occasion: Di Maria lançait Higuain en position de hors-jeu non signalée. Muslera s'interposait mais le ballon revenait à l'Argentin qui se retournait pour tirer en direction du but. Sa tentative, légèrement déviée par le gardien, passait juste à côté.

Ronaldo tue le suspense

Sur la deuxième action, les Madrilènes ouvraient le score. Özil lançait parfaitement Khedira dans l'intervalle sur la droite. L'international allemand centrait pour Cristiano Ronaldo* qui se montrait plus prompt que la défense turque pour faire trembler les filets (0-1, 8e). Dans la foulée, le Portugais plaçait un tir de 20 m bien capté par Muslera.

Galatasaray réagissait un peu à la fin du premier quart d'heure, mais le centre de Sneijder ne trouvait pas Drogba (15e). Mais c'est le Real qui passait tout près de creuser l'écart: sur une superbe inspiration de Ronaldo –talonnade, Di Maria récupérait le cuir dans la surface et tirait de l'extérieur du droit: Muslera déviait le tir en corner (24e). Puis Sneijder sollicitait Diego Lopez sur un tir cadré (38e). Avant une nouvelle frappe au dessus d'Umut.

Trois buts turcs somptueux

En début de seconde période, Ronaldo manquait le doublé en tirant juste à côté sur un bon centre signé Di Maria. Juste après, Emmanuel Eboué profitait d'un bon service en retrait de Wesley Sneijder pour balancer une mine de l'extérieur du pied droit qui terminait sa course dans la lucarne droite de Diego Lopez (1-1, 57e).

Malheureusement pour les Stambouliotes, Sneijder ratait le but du 2-1 en croisant trop son tir du gauche alors qu'il avait le temps et qu'il était seul face au gardien espagnol (62e). L'international batave se rachetait quelques minutes plus tard en effectuant un enchaînement de haute volée: petit pont sur Varane et tir précis dans le petit filet intérieur. Et quand Drogba a inscrit le troisième but d'une talonnade magnifique (3-1, 73e), son premier cette saison en Ligue des champions mais son 40e en carrière, ce fût de la folie furieuse dans les tribunes.

Mais, malgré un but de Didier Drogba logiquement refusé pour hors-jeu (81e) et un carton rouge pour le trop nerveux Arbeloa, les Merengue réussissaient à bien gérer le dernier quart d'heure de la partie pour préserver leur court avantage. Ils inscrivaient même un dernier but signé Ronaldo après un bon centre de Benzema dans les arrêts de jeu (3-2). Ils disputeront bien les demi-finales de la plus prestigieuse épreuve continentale. En rêvant de la "decima".

*Le Portugais s'est hissé  à la 5e place du classement des meilleurs buteurs de l'histoire de la Ligue des  champions (49 buts), devant l'Ukrainien Andreï Schevchenko, retiré des  terrains, mardi en inscrivant ses 10e et 11e buts de la saison en C1 avec le  Real Madrid. "CR7" garde pour l'heure seul la tête du classement des buteurs de la C1  cette saison avec 11 réalisations.