Marie-Laure Delie et Irene Paredes (PSG)
Marie-Laure Delie et Irene Paredes (PSG) | FRANCK FIFE / AFP

Le PSG qualifié pour la finale de la Ligue des champions en battant Barcelone 2-0

Publié le , modifié le

L'équipe féminine du PSG s'est qualifiée pour la finale de la Ligue des champions en battant le FC Barcelone 2-0, samedi au Parc des Princes, devant 20 000 spectateurs en demi-finale retour. A l'aller, les Parisiennes l'avaient emporté 3-1 à Barcelone. Elles disputeront la finale le 1er juin à Cardiff (en direct sur France 2 à 20h45) contre Lyon ou Manchester City, qui s'affrontent dans la soirée au Parc OL. Les joueuses de l'OL s'étaient imposées 3-1 au match aller.

Elles en rêvaient, et elles l'ont fait. Pour la deuxième fois de son histoire, le PSG s'est ouvert les portes de la finale de la Ligue des Champions. Il ne reste plus qu'à franchir cette dernière marche, menant au sommet de l'Europe, ce que les Parisiennes n'avaient pas réussi à faire en 2015 contre Wolfbsurg (défaite 2-1 à Francfort). Cette fois, ce sera à Cardiff, le 1er juin.

Devant près de 20 000 spectateurs au Parc des Princes, un record pour le club, les joueuses de Patrice Lair ont eu du mal à entrer dans le match. Sans allant, elles jouaient avec le frein à main. Et comme cela peut arriver dans ce genre de rencontre, il a fallu un penalty pour débloquer le match. C'est Cristiane qui s'est chargée de provoquer la faute dans la surface adverse puis qui a laissé le soin à Sabrina Delannoy de transformer le penalty d'une frappe décroisée (55e). Cela a enfin débridé le jeu, de part et d'autre, avec une grosse frappe de Veronica Boquete bien bloquée par la gardienne catalane, puis un but de près d'Irène Parades, au milieu d'une situation assez confuse dans la surface, sur un coup franc parisien (61e).

Réactions

Shirley Cruz, milieu et capitaine du PSG: "C'est un bonheur de jouer sur cette pelouse et avec cette ambiance. On a su se réveiller en deuxième période pour marquer les buts. Ca va être une finale 100% française, c'est bien pour le foot féminin français. Il faut continuer à mettre des moyens".

Laura Georges, défenseur du PSG: "On nous attendait. On va dire qu'on a un peu vengé notre équipe masculine. Il faut aller au bout de notre objectif. Etre en finale ne suffit pas. Le match a été difficile au début avec trop de passes en retrait. Mais on a su retrouver nos valeurs pour aller de l'avant. Merci au public de nous avoir soutenu".

Grégory Jouin @GregoryJouin