La joie des Barcelonais
La joie des Barcelonais et la détresse de Yohan Cabaye | AFP - LLUIS GENE

Le FC Barcelone était beaucoup trop fort pour le PSG

Publié le , modifié le

Au terme d'un match à sens unique, le FC Barcelone a éliminé sans forcer le PSG en quarts de finale de la Ligue des Champions en s'imposant (2-0) au Camp Nou. Un doublé de Neymar et quelques accélérations ont suffi pour faire la différence. Moins d'une semaine après la nette domination au Parc des Princes (3-1), les Barcelonais ont encore montré toute leur supériorité. Pour la troisième saison de suite, Paris s'arrête en quarts de finale.

Paris voulait croire au miracle. Paris voulait laver l'affront de la défaite (3-1) à domicile du match aller. Paris voulait oublier les petits ponts encaissés par David Luiz au Parc des Princes. Bref, Paris voulait redorer son image de marque sur la scène européenne. Mais au Camp Nou, l'équipe a encore pris une leçon. Leçon de gestion du jeu, leçon technique, leçon d'organisation, leçon de réalisme, leçon de confiscation du ballon... Bref, le PSG a coulé face à des Barcelonais maîtres du jeu, du tempo.

Avec Cavani et Ibrahimovic associés en pointe, et Pastore en 10, Laurent Blanc voulait une rampe de lancements pour des flèches de poids. Mais après avoir un temps contrôlé le ballon et fait tourner en tout début de rencontre, le collectif parisien a volé en éclats. Un ballon poussé trop loin par David Luiz pour un tacle sur Rakitic lui coûtait un avertissement (3e). Et après, les Catalans ont pris le ballon. A la 14e minute, Iniesta, blessé à Paris la semaine dernière, partait de sa moitié de terrain, mystifiait trois joueurs avant de servir, au bout d'une belle accélération sur 30m, un Neymar qui dribblait en vivacité Sirigu pour ouvrir le score (1-0). La seule et unique bonne période parisienne débutait quatre minutes après, avec un jeu en triangle entre Pastore, Matuidi et Ibrahimovic, qui ouvrait son pied droit pour trouver le filet opposé. Mais le Suédois était justement signalé hors jeu (18e). Deux minutes après, Verratti réalisait un petit numéro à 20m du but adverse, mais sa belle passe dans le dos pour Matuidi n'était pas contrôlée (20e). Et c'est tout. Terminé pour le PSG.

Neymar prend de vitesse la défense parisienne et Sirigu
Neymar prend de vitesse la défense parisienne et Sirigu

Neymar, 5 buts en 4 matches contre le PSG

Les Catalans reprenaient le dessus, avec un centre de Daniel Alves remis par Suarez pour une volée de Messi trop enlevée (23e). A la 24e minute, Daniel Alves adressait une frappe violente, repoussée par Sirigu, et reprise de la tête par Neymar pour une deuxième parade du gardien italien. Et dix minutes après, le même Alves centrait magnifiquement pour une tête de Neymar, étrangement seul, qui battait un Sirigu en retard (34e, 2-0). A la mi-temps, le score était nettement en faveur des Barcelonais, mais l'impression était encore nettement plus à leur avantage. Comme au match aller, Paris a joué trop bas, a commis trop d'erreurs techniques, a été étouffé par le pressing adverse, et n'a jamais été dangereux.

Toujours aussi inoffensif en deuxième période, le PSG subissait moins le jeu adverse. Surtout parce que Barcelone n'appuyait plus ses actions, la qualification étant en poche. A la 59e minute, Verratti était bien placé à l'entrée de la surface de réparation, mais son tir passait à côté du but de Ter-Stegen. Ibrahimovic se signalait enfin, dans ce désert offensif, avec un tir puissant, repoussé par le portier barcelonais (73e).

Après s'être passé Iniesta à la pause, Luis Enrique jouait le dernier quart-d'heure sans Suarez. Il défaisait ainsi le trio MSN (Messi-Suarez-Neymar) qui a inscrit 20 des 23 buts du FC Barcelone en Ligue des Champions, et qui a marqué 95 buts au total cette saison. A l'opposé, Cavani, sans possibilité dans ce match mais avec sa fougue habituelle en défense, restait bloqué à six buts dans cette compétition, et sortait à la 79e minute. Six buts, c'est aussi le total de Neymar. Mais lui et le FC Barcelone pourront encore faire fructifier leur pécule. Plus que jamais, ils font partie des favoris pour le titre. Paris en est bien loin.

Décl​arations

Neymar (attaquant du FC Barcelone, au  micro de la télévision publique espagnole TVE): "Nous avons fait la même chose qu'à Paris, jouer et marquer. Cela a été un  bon match. (Sur sa réussite cette saison face aux Parisiens) Ils ne m'ont rien  fait! J'ai seulement essayé d'aider mes partenaires. Je suis ravi d'avoir  marqué deux buts aujourd'hui. (...) Sur le premier, Iniesta a tout fait, j'ai  seulement eu à dribbler le gardien pour marquer. (Sur le Barça) Nous sommes  dans une bonne période, en Ligue des champions, en Liga, partout. Nous devons  continuer ainsi. (Sur sa saison) Je suis très heureux de ma saison et nous  devons continuer ainsi pour atteindre nos objectifs. Nous devons continuer à  franchir les tours pour atteindre la finale."

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze