Franck Ribéry
Franck Ribéry, l'ailier du Bayern Munich | AFP - GUENTER SCHIFFMANN

Le Bayern veut croquer la Juve

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich aimerait sanas doute connaître la même réussiet en Ligue des Champions qu'en championnat. Après avoir étrillé Hambourg 9-2 samedi, les coéquipiers de Franck Ribéry aimeraient bien en faire de même avec la Vieille Dame d'Andrea Pirlo, lors d'un quart de finale aller très alléchant.

Les joueurs de la Juventus n'avaient pas besoin de visionner le match du Bayern de samedi pour savoir que le secteur offensif du club allemand reste sa première qualité. L'efficacité du quatuor Ribéry-Kroos-Mandzukic-Müller est redoutable avec 40 buts et 35 passes décisives en Bundesliga. Mais l'équipe bavaroise qui est en passe de célébrer un 23e titre national sait aussi défendre. Les joueurs de Jupp Heynckes bénéficient en effet de la meilleure défense des cinq grands championnats européens, avec seulement 13 buts encaissés en 27 rencontres. "Je m'attends à un match de grande intensité, avec beaucoup de duels, de  l'agressivité... bref, tous les ingrédients d'un grand match", a néanmoins estimé un prudent Jupp Heynckes. L'entraîneur du Bayern estime que le jeu de la Juve est "typiquement italien mais avec aussi d'énormes qualités offensives et beaucoup de fantaisie dans le jeu".

C'est en effet moins surprenant de s'attendre à voir la Juve baser son jeu sur une solide défense, comme l'attestent les 19 buts encaissés en Serie A par Buffon. L'excellent gardien italien sera toujours épaulé par Bonucci, Barzagli et Chiellini. Comme le Bayern, la Juve domine son championnat, mais peut aussi se targuer d'être invaincue depuis 18 matches en Europe. Antonio Conte s'appuiera évidemment sur l'indéboulonnable Andrea Pirlo, maître à jouer de cette équipe. Forts d'un succès important samedi à l'Inter (2-1), les Bianconeri ne sont d'ailleurs plus très loin d'un 29e titre  national. "On est sur la bonne voie en Italie, mais on doit désormais montrer ce dont on est capable en Europe", a expliqué le tacticien italien. "On va affronter un Bayern très fort mais on croit à ce rêve", a-t-il lancé. Si la présence de Franck Ribéry dans le camp d'en face ne fait pas l'ombre d'un doute, celle de Paul Pogba n'est pas certaine, les entraîneurs italiens rechignant souvent à faire confiance à des très jeunes joueurs. Mais les prestations du Français en sélection plaident en sa faveur, et l'on pourrait bien assister à un duel Ribéry-Pogba.

Romain Bonte