Le Bayern redevient un ogre

Le Bayern redevient un ogre

Publié le , modifié le

Passé à côté de son 8e de finale aller de Ligue des champions au Chakhtior Donetsk (0-0), le Bayern a redressé la barre de manière spectaculaire lors de la 2e manche. Un penalty et un carton rouge dès la 3e minute a ôté tout suspense au match. Sûrs de leur force, les Bavarois ont écrasé les Ukrainiens 7-0. Franck Ribéry a été buteur et passeur avant de sortir sur blessure.

Trois minutes pour aller à la douche, c'est court. Alexandr Kucher restera le héros malheureux du Chakhtior Donetsk. Dans l'histoire de la Ligue des champions, personne ne s'était fait exclure aussi rapidement. Mario Götze avait pénétré dans la surface de réparation du Chakhtior. Kucher s'est avancé et l'a légèrement accroché. L'arbitre écossais M.Collum n'y est pas allé de main morte en sifflant le pénalty et en sortant le carton rouge. Le match était décapité. Müller exécutait la sentence (1-0, 4e). D'un coup, l'écart déjà conséquent entre le fringuant leader de la Bundesliga et les Ukrainiens changeait de taille. En mode XXL, le Bayern se ruait sur les cages du pauvre Pyatov. Il n'avait plus qu'à enfiler les buts comme des perles. Une fois mise à l'abri grâce à Boateng (2-0, 34e), l'équipe de Guardiola a encore haussé le ton.

Ribéry, un but, une passe et une blessure

Franck Ribéry s'en est chargé. Après un bon relai avec Alaba, son petit coup de patte a lancé le rouleau-compresseur (3-0, 49e). Dans la foulée, le Français s'arrachait pour centrer fort devant le but. Pyatov dévait sur Müller qui marquait dans le but vide (4-0, 52e). De quoi effacer sa récente frustration avec Guardiola. Sauf que Ribéry se blessait à la cheville et sortait (60e). Peu importe pour le Bayern qui continuait son festival. Même le défenseur central Holger Badstuber, en reprenant de la tête un  centre parfait de Rafinha, y allait de son premier but en Ligue des champions (5-0, 63e). Malheureux depuis le début du match, Lewandowski trouvait enfin la mire d'une frappe à ras de terre que Pyatov ne  pouvait que freiner dans la course vers le but (6-0, 75e). Détonateur de cette belle soirée pour les Allemands, Götze clôturait la marque d'une frappe imparable. 7-0, c'était la même addition que face à Bâle il y a trois ans au même stade. Le Bayern n'a pas changé.

Réacti​ons

Josep Guardiola (entraîneur  du Bayern Munich) : "On est très heureux, on mérite cette victoire. Les joueurs ont joué  superbement bien. C'est clair qu'à 10 contre 11, cela paraît plus facile, mais  c'est faux. C'est parfois plus dangereux. Nous aussi on a joué 25 minutes à 10  en Ukraine. Dès le début de la partie, on a vu que l'équipe était bien  présente. On a dominé la partie et je dois féliciter toute l'équipe. (blessures  de Robben et Ribéry) Selon les premières infos, ce n'est pas si grave mais on  verra les examens demain."
   
Franck Ribéry (milieu offensif du Bayern Munich): "C'est un peu douloureux  à la cheville. Mais ce n'est pas si grave quoi que ce soit. J'espère pouvoir  jouer en fin de semaine (au Werder Brême). (rudesse ukrainienne) C'était dur de  rester calme. Je me suis maîtrisé, mais ce n'était pas évident."

Xavier Richard @littletwitman