FC Barcelone C1
La joie des joueurs catalans | AFP - LLUIS GENE

Le Bayern Munich et le FC Barcelone énormes et qualifiés, Chelsea devra patienter

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich et le FC Barcelone ont cartonné à domicile lors de cette 5e journée de la première phase de la Ligue des champions. Les Allemands se sont qualifiés pour les 8e de finale en dominant l'Olympiakos 4-0 avec notamment un but du Français Kinglsey Coman. Déjà qualifié avant son match face à la Roma, le Barça a fêté son billet pour les 8e de finale en collant une "fessée" à l'AS Roma (6-1) avec un doublé de Messi et de Suarez. Dans le groupe F, Arsenal s'est replacé dans la course à la qualification en battant le Dinamo Zagreb 3-0. Chelsea va devoir patienter malgré sa victoire 4-0 en Israël face au Maccabi Tel-Aviv puisque le Dynamo Kiev a signé un succès important à Porto (0-2). A noter qu'après sa défaite contre La Gantoise (1-2), l'OL est éliminé de toutes compétitions européennes.

Groupe E

FC Barcelone-AS Rome : 6-1

On joue la 12e minute au Camp Nou, quand Edin Dzeko, seul aux six mètres, envoie sa tête au dessus des buts de Ter Stegen. L’AS Roma vient de laisser passer sa chance. Le Barca va tuer le suspense en trois minutes. Un but de Suarez servi par Daniel Alves (15e minute) puis un de Messi – son premier cette saison - pour sa première titularisation depuis deux mois. Et encore l’Argentin avait eu trois occasions chaudes dans les dix premières minutes.

Comme face à Madrid, Suarez a inscrit un doublé (15e, 44e). Gerard Pique (56e), Lionel Messi (60e) et Adriano après un penalty raté de Neymar ont encore donné plus d’ampleur au score. Edin Dzeko après un penalty raté a sauvé l’honneur juste avant le coup de sifflet final. Avec ce set collé au quatrième de Série A – sa première victoire en C1 contre la Roma après 2 nuls et 1 défaite – le  Barca est assuré de terminer premier de son groupe. La Roma, le Bate Borisov qui se déplacera en Italie et Leverkusen, qui accueillera le Barca, joueront leur qualification lors de la dernière journée.

Bate Borisov-Leverkusen : 1-1

Les Allemands ont réussi à revenir au score malgré la bourde précoce de leur gardien Leno. Ce match nul a fait les affaires du Barca qui était qualifié avant son match contre l'AS Roma.

Groupe F

Arsenal-Dinamo Zagreb : 3-0

Proche de la sortie avec seulement trois points en quatre matches, les Gunners devaient absolument s’imposer face au Dinamo Zagreb pour espérer encore voir les 8e de finale. Les hommes d’Arsène Wenger se sont appuyés sur leurs deux hommes en forme, Mezut Ozil et Alexis Sanchez. L’Allemand a ouvert le score (29e minute) avant que le Chilien n’inscrive un doublé (33e et 69e). Avec six points et un dernier match à jouer contre les Grecs, Arsenal peut encore espérer se qualifier pour les 8e mais il faudra s'imposer en Grèce. Les Gunners sont en outre assurés de la troisième place, qualificative  pour l'Europa League, grâce à leur différence particulière contre le Dinamo Zagreb.

Bayern Munich-Olympiakos : 4-0

Pep Guardiola avait parlé de finale, de match "le plus important de l'année jusque-là" avant ce match contre l'Olympiakos. Force est de constater qu'il a transmis son sérieux et son application à ses joueurs qui n'ont mis que 20 minutes pour boucler cette rencontre. A ce moment-là, ils menaient déjà 3-0 grâce à des réalisations de Douglas Costa (8e minute), Robert Lewandowski (16e) et Thomas Muller (20e). Kinglsey Coman entré en cours de jeu a inscrit le quatrième et a été sonné sur le coup par la sortie du portier adverse. L'expulsion de Badstuber en début de seconde période n'a pas empêché les Bavarois d'empocher un quatrième succès en cinq matches et d'assurer leur première place dans ce groupe G. 

Groupe G

Maccabi Tel-Aviv-Chelsea : 0-4

Ca va mieux à Chelsea qui a enchaîné un deuxième succès consécutif sur le terrain du Maccabi Tel-Aviv. Les joueurs de José Mourinho ont pris la rencontre par le bon bout en ouvrant le score par Nemanja Matic dès la 20e minute. L'expulsion de Tal Ben Haim avant la pause pour une faute grossière sur Diego Costa - qui lui avait mis sa main dans la tête juste avant lors d'un duel entre les deux hommes - a facilité la tâche des Blues qui ont déroulé en seconde période. Willian a inscrit un nouveau but sur coup-franc, Oscar (77e) et Kurt Zouma (90e) ont terminé le travail. Mais ce succès ne qualifie pas pour autant les Londoniens qui recevront Porto lors de la dernière journée. Il leur faudra encore prendre un point à Stamford Bridge.

FC Porto-Dynamo Kiev : 0-2

Les Portugais avant cette rencontre au Stade du Dragon étaient invaincus depuis... leur déroute en quarts de finale retour de la précédente édition face au Bayern Munich (1-6). La réception du Dynamo Kiev devait permettre la validation du ticket pour les 8e de finale. Un match nul suffisait aux hommes de Julen Lopetegui mais rien ne s'est passé comme prévu. Giannelli Imbula, dont les performances n'ont convaincu personne pour l'instant et qui sent sur ses épaules le poids de son transfert de 20 millions d'euros, a provoqué un penalty et reçu un carton jaune au passage. Andriy Yarmolenko ne s'est pas fait prier pour transformer la sentence et ouvrir le score (35e). Porto a poussé pour égaliser mais a fini par céder en encaissant un second but par Derlis Gonzalez (64e) sur une erreur d'Iker Casillas. Dans ce groupe G, rien n'est joué pour les qualifications en C1 et en C3. Les Ukrainiens, qui comptent désormais huit points  (deux de moins que Chelsea et Porto), auront une bonne carte à jouer lors de la  dernière journée contre le Maccabi Tel-Aviv, si les deux favoris ne font pas  match nul dans l'autre rencontre. Seul le Maccabi connait son sort avec cette dernière place avec 0 point, 1 but marqué et 15 encaissés.

Groupe H

Zénit Saint-Petersbourg-Valence : 2-0

Avec sa victoire tranquille contre Valence, les Russes poursuivent leur sans-faute et se baladent en tête du groupe H.

OL-La Gantoise : 1-2

La victoire du Zenit laissait une chance aux Lyonnais de croire au miracle d'une qualification en 8e de finale. Mais pour le dernier match européen à Gerland, l'OL a vécu un cauchemar malgré l'ouverture du score de Jordan Ferri. Incapable de faire fructifier cette avance, les hommes d'Hubert Fournier ont été rejoint avant la pause avant d'encaisser un deuxième but cruel et éliminatoire dans les toutes dernières secondes du temps additionnel. L'OL est donc éliminé de toutes les compétitions européennes pour cette saison et n'a plus que les compétitions nationales pour se consoler et réussir son entrée dans son nouveau stade.