Le Bayern fait un tout petit pas vers les demi-finales

Le Bayern fait un tout petit pas vers les demi-finales

Publié le , modifié le

C’est par le plus petit des scores que le Bayern Munich s’est imposé, ce mardi, à l’Allianz Arena, face au Benfica Lisbonne, pour le compte des quarts de finale aller de la Ligue des Champions (1-0). L’artisan de ce court succès a été le milieu de terrain chilien Arturo Vidal, buteur dès la 3e minute de la rencontre. Dominateurs, les Allemands n’ont toutefois pas réussi à aggraver le score face à une équipe lisboète qui ne manquait pas d’envie mais de précision.

Démarrage en trombes

Titré à cinq reprises (1974, 1975, 1976, 2001 et 2013), le Bayern Munich, privé de Boateng, Badstuber, Robben et Benatia, démarrait la rencontre sur les chapeaux de roues. Il ne fallait en effet que trois petites minutes aux troupes de Pep Guardiola pour confisquer le ballon et prendre l’avantage au tableau d’affichage. A l’issue d’un joli mouvement collectif, Arturo Vidal parvenait à tromper Ederson Moraes de la tête (1-0 à la 3e).

Par la suite, le portier du Benfica devait s’employer pour empêcher des Munichois survoltés d’aggraver la marque, notamment face à Lewandowski (16e) ou encore Thomas Mûller (20e). Vidal, manifestement en grande forme, tentait encore sa chance de la tête mais cette dernière passait au-dessus (36e). Face à des hôtes percutants, les Lisboètes reprenaient peu à peu le fil du jeu mais ne se procuraient aucune réelle occasion.

Statu quo

Au retour des vestiaires, les protégés de Rui Vitoria repartaient de l’avant et, à l’heure de jeu, s’offraient leur première occasion de la rencontre par l’intermédiaire de Jonas. Malheureusement, la frappe de ce dernier n’était pas suffisamment cadrée (64e). Les Portugais manquaient de précision et ne réussissaient pas à profiter des rares moments de flottement de la défense allemande.

Face à la situation, les supporters portugais présents à l’Allianz Arena donnaient de la voix pour motiver leur équipe. Mais rien n’allait y faire et le Benfica s’inclinait 1-0. Les Portugais pouvaient toutefois se réjouir de cette « petite » défaite car elle laisse encore ouverte l’issue de ce quart de final dont le match retour se jouera mercredi 13 avril à l’Estadio da Luz. De leur côté, les Munichois peuvent nourrir quelques regrets de ne pas avoir réussi à tuer le suspense dès ce premier match, eux qui étaient pourtant largement favoris sur le papier.

Réactions

Pep Guardiola (entraîneur du Bayern Munich): "Je suis très heureux car je connais le niveau de notre adversaire. Un grand compliment à mon équipe! En quarts de finale de Ligue des champions, c'est toujours le second match qui est décisif. On s'envolera à Lisbonne pour gagner le match."

Arturo Vidal (milieu défensif du Bayern Munich): "C'était un match très particulier. Nous avons souffert. Benfica était très discipliné. Nous sommes donc satisfaits de cette victoire. Le match retour s'annonce très compliqué."

Isabelle Trancoën