Gnabry Aurier Bayern Tottenham
Gnabry (Bayern) devance Aurier (Tottenham) | DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP

Ligue des Champions : Le Bayern et Gnabry surclassent Tottenham

Publié le , modifié le

Le Bayern Munich a remporté le choc du Groupe B de la Ligue des Champions en humiliant Tottenham sur la pelouse des Anglais (2-7). Gnabry, auteur d'un quadruplé, a été le grand artificier de Bavarois qui s'envolent en tête d'un Groupe B où l'Etoile Rouge de Belgrade a battu l'Olympiakos (3-1).

Implacable Bayern. Malmenés pendant de longues minutes par le rythme imprégné par Tottenham, les Bavarois ont fini par desserrer l'étreinte londonienne pour punir Hugo Lloris et les siens. Guidés par un Serge Gnabry intenable, les Allemands ont impressionné par leur réalisme et leur capacité à se projeter vers l'avant. Avec six points en deux matchs, la formation munichoise s'est parfaitement propulsée vers la qualification tandis que les finalistes de la dernière édition ne totalisent qu'un point. 

Soirée de cauchemar pour Hugo Lloris. Abandonné par une défense aux aboies, le gardien des Hotspurs a été livré à lui-même face à Lewandowski et les siens. Le buteur polonais, déjà auteur de 11 buts toutes compétitions confondues depuis le début de saison, en a rajouté deux de plus. Ce qui était moins prévisible c'était le quadruplé de Serge Gnabry. 

"J'ai attendu longtemps mon premier but en Ligue des champions et j'en marque quatre d'un seul coup, c'est extraordinaire. Je n'aurais jamais rêvé de ça", s'émerveillait le milieu du Bayern au micro d'une chaîne allemande. "La dernière fois que j'ai marqué quatre buts? Ça doit être en moins de 9 ans (rires)! C'était une super soirée pour moi. Nous avons fait aujourd'hui une super performance, qui va nous donner une énorme confiance. Nous avions dit que nous voulions envoyer un signal et ce sont des points importants ce soir." 

Et en plus Gnabry a porté les couleurs d'Arsenal...

Il a d'abord tué tout suspense d'un doublé en deux minutes au début du second acte (3-1, 53e puis 4-1, 55e), avant de récidiver en toute fin de match, donnant encore plus d'ampleur au naufrage des locaux (5-2, 83e puis 7-2 à la 88e). Dès la 2e minute, il avait allumé la première mèche d'une course plein axe et une frappe tendue sur laquelle Hugo Lloris avait réussi à intervenir. Ses buts ont été à l'image de cette première occasion, une vitesse et une agilité incroyables et une précision chirurgicale dans les frappes. Un spectacle d'autant plus pénible pour les supporters de Tottenham qu'il venait d'un ancien joueur du club honni, Arsenal.

Joshua Kimmich y est lui aussi allé de son très beau but, une frappe enroulée croisée de 22 mètres dans le petit filet de Lloris qui n'a rien pu faire malgré sa belle extension. Le gardien français, ce mardi soir, n'a pu que constater les dégâts. 
 


 

France tv sport francetvsport