Weiser et Alaba, Bayern
Les joueurs du Bayern Munich Weiser et Alaba | MAXPPP - ANDREAS GEBERT

Le Bayern est déjà là

Publié le , modifié le

Champion d'Europe en titre, le Bayern Munich a réussi son entrée dans la compétition en s'imposant devant le CSKA Moscou (3-0). Débuts fracassants également pour le Real Madrid qui est allé s'imposer en gonflant le score à Galtasaray (6-1) avec notamment un triplé de Cristiano Ronaldo.

Manchester City s'est imposé sans coup férir à Plzen (3-0) alors que son rival historique Manchester United s'est imposé devant Leverkusen 4-2. Déceptions pour la Juventus, tenue en échec (1-1) par Copenhague, et pour la Real Sociedad battue sur sa pelouse par le Shaktar Donetsk 2-0. 

Le cadeau à Guardiola 

Le Bayern Munich a fait une entrée digne d'un champion en titre en dominant le CSKA Moscou (3-0) pour offrir à Pep Guardiola sa première victoire sous les couleurs bavaroises en Ligue des champions, à l'Allianz Arena, lors de la première journée du groupe D. Le jeune latéral autrichien David Alaba a été l'homme du match, ouvrant la marque dès la 4e minute et offrant d'une louche judicieuse le 3e but à Arjen Robben (68). L'affiche semblait déséquilibrée entre un quintuple champion allemand qui disputait son 276e match de C1 et un club moscovite qui apparaissait pour la 55e fois sur la grande scène européenne. Et la partie le fut, l'ogre bavarois ne laissant que des miettes au champion de Russie. Les Bavarois ont mordu d'entrée dans le ballon, acculant le champion de Russie autour de sa surface de réparation. Mais face à une défense moscovite expérimentée, les tenants du titre ont pris l'ascendant sur deux coups francs: le premier à la 4e minute sur une frappe enroulée de David Alaba, le deuxième sur une balle déposée par Arjen Robben sur la tête de Mario Mandzukic peu avant la pause (41). L'addition aurait pu être plus lourde sans un manque de réalisme, de communication et de réussite des Ribéry, Robben et Mandzukic.

Le Real marque les esprits

Le Real a marqué les esprits en triomphant sur la pelouse de Galatasaray. Une de ses nouvelles recrues, Isco, a ouvert la marque, suivi ensuite par Benzema, auteur d'un doublé et Cristiano Ronaldo, auteur d'un triplé (6-1). Casillas a lui vécu un cauchemar. Alors que son entraîneur Carlo Ancelotti avait décidé de lui faire une fleur en lui laissant la C1 (la Liga étant réservée à Diego Lopez), le gardien de la Roja s'est blessé et a dû sortir au quart d'heure de jeu. En face, Galatasaray a lui aussi perdu une pièce de choix avec la blessure de Drogba.

La Juve tenue en échec

La Juventus Turin a manqué son entrée en étant tenu en échec au FC Copenhague (1-1) et son gardien dans un très grand soir. Johan Willand a presque tout arrêté et obtenu un joli point pour le FCK, un résultat en revanche bien léger  pour la Juve qui ne parle que de retrouver son standing de grand d'Europe. Menée rapidement sur un but de Nicolaj Jorgensen (14), le costaud avant-centre danois exploitant un ballon que la défense n'a pas su renvoyer sur un coup franc, la Juve a vite repris le dessus dans le jeu, mais a buté sur le gardien suédois. Seul Fabio Quagliarella, déjà premier buteur "bianconero" la saison dernière en C1, un doublé à Chelsea (2-2), a enfilé un ballon entre les tentacules de Willand, sur un centre de Federico Peluso (54). Manchester United, sans toutefois éviter quelques frayeurs à David Moyes pour son 1er match européen en tant qu'entraîneur des Red Devils, s'est mis sur de bons rails en dominant Leverkusen (4-2) grâce à Rooney. 

Christian Grégoire