Antoine Griezmann déçu 2015 Atletico Madrid
Antoine Griezmann, l'attaquant de l'Atletico Madrid, n'a pas caché sa déception après le nul décevant concédé sur la pelouse du Deportivo. | MIGUEL RIOPA / AFP

L'Atletico Madrid teste sa solidité au PSV Eindhoven

Publié le , modifié le

L'Atletico Madrid exporte sa forteresse en dehors des frontières espagnoles. Finalistes en 2014 et actuels dauphins du FC Barcelone en Liga, les Colchoneros se déplacent au PSV Eindhoven en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

A défaut de conquérir le Liga, la C1 sera peut-être son royaume. Son nul contre Villarreal (0-0) ayant compromis ses chances de déboulonner le FC Barcelone sur la scène nationale, la formation de Diego Simeone va sûrement jeter toutes ses forces dans la bataille européenne. Un front bien plus relevé mais rien n'effraie l'Atletico à condition de trouver la bonne formule offensive. Réputée pour sa défense de fer, la formation madrilène a perdu de sa superbe en attaque. Elle est notamment dépendante du rendement d'Antoine Griezmann qui n'a marqué qu'un seul petit but sur ses sept derniers matches, toutes compétitions confondues.

L'Atletico diminuée ? 

Autre ombre au tableau, elle sera privée de l'ancien Monégasque Yannick Ferreira Carrasco et de Tiago, blessés. En face, le PSV retrouve les 8e de finale pour la première fois depuis 2009. Les Néerlandais le doivent à leur parcours en poule après avoir devancé Manchester United même si les Anglais ne sont plus vraiment une référence ces deux dernières saisons. Le PSV a préparé la venue des Madrilènes en s'imposant paisiblement face à Heracles  (2-0) pour rester en tête de son championnat. Ça promet un match rugueux !